COIN DES RUMEURS: L’Avalanche refuse l’offre des Flames // Seattle, le plan B?

john gibson seth jones - usa - credit: sethjones

john gibson seth jones - usa - credit: sethjones

L’Avalanche du Colorado possède présentement le premier choix au total lors du prochain repêchage. Les experts s’attendent à ce qu’ils repêchent Seth Jones. Or, la direction de l’Avalanche (Patrick Roy) ne s’est pas gêné pour dire qu’ils seraient prêts à échanger le premier choix au total pour une bonne offre.

Les Sabres ont entamé le bal avec une offre ridicule et c’est maintenant le tour des Flames. Selon Elliotte Friedman, de CBC, les Flames auraient offert leurs 3 choix de 1e ronde (6,22,28) en échange du 1er choix de l’Avalanche. La direction de l’Avalanche a refusé cette offre, qui est franchement meilleure que celle des Sabres. Par contre, le Colorado a besoin d’un défenseur numéro 1 et Seth Jones semble bien être celui qui remplira ce rôle.

Ça nous rappelle la fois où Mike Milbury avait offert tous les choix au repêchage des Islanders en échange du choix de 1e ronde des Blues. Les Blues avaient également refusé l’offre à l’époque.

Seattle: le plan B de la LNH?

C’est du moins ce que pense Glen Healy, l’analyste de CBC. C’est ce qu’il a déclaré entre la 2e et la 3e période du 2e match de la série de la coupe Stanley. Selon lui, si tout s’écroule à Phoenix, la LNH a un groupe de propriétaires prêt à Seattle et il y déménagerait l’équipe.

Toujours selon Healy, l’équipe évoluerait au KeyArena en attendant que le nouvel aréna de Chris Hansen soit bâti. Jeremy Roenick ferait parti de l’organigramme de la formation du côté des opérations hockey. Bien évidemment, il ne s’agit que d’un plan B alors que la LNH veut garder les Coyotes à Phoenix à tout prix.