Claude Julien n’aurait pas de misère à se trouver un autre poste s’il était renvoyé par les Bruins

Les Bruins de Boston n’ont que 3 victoires à leurs 10 derniers matchs et cette mauvaise séquence les a sorti des séries pour le moment (à 1 point des Red Wings alors que les 2 clubs n’ont que 3 matchs à jouer avant la fin de la saison). Cette chute a aussi réanimé la possibilité que Claude Julien soit renvoyé même si aucun coach dans l’histoire des Bruins n’a gagné plus de matchs que lui en saison régulière (392) et en séries (57).

Dans une intervention à l’une des stations de radio de TSN, Pierre Lebrun a parlé de cette situation malgré le fait que la simple présence des Bruins dans la course aux séries avec leur unité défensive déficiente montre que Julien est un bon entraîneur selon lui.

Lebrun a dit qu’au cours des deux dernières années, il a parlé à plusieurs organisations de l’Est et de l’Ouest qui attendent ce renvoi. L’informateur a ajouté qu’il serait un candidat extrêmement populaire pour les équipes à la recherche d’un entraîneur et qu’il ne sera pas sans emploi trop longtemps si c’est ce qu’il désire.

Même s’il a froissé la base de partisans du Canadien à quelques reprises pendant son passage avec les Bruins, c’est difficile de dire que Lebrun n’a pas raison. Si Boston décide finalement de confirmer les rumeurs en renvoyant Julien et que Bergevin décide de nous surprendre en renvoyant Michel Therrien, le coach des Bruins serait une excellente option pour le Canadien.

En plus, comme on sait qu’il se trouverait du boulot assez rapidement, on peut souhaiter son renvoi sans trop se sentir mal. Ce n’est rien contre Julien, mais Mike Milbury serait l’un des candidats pour le remplacer derrière le banc des Bruins et s’il obtenait le poste à Boston, ce serait une excellente nouvelle pour le Canadien.

Via Chris Nichols