Ben Scrivens n’aime pas qu’on parle de sa femme

scrivens

Mercredi, Ben Scrivens a été échangé aux Oilers d’Edmonton après un court séjour avec les Kings. Pendant ce séjour, la femme de Scrivens était très heureuse de se retrouver en Californie, là où elle est née.

Pendant ce temps, elle a envoyé plusieurs tweets vantant la température de son nouveau domicile tout en déplorant celle de Toronto et New York où Scrivens a joué pendant quelques années.

Quelques blogues, dont le nôtre, ont repris quelques-uns de ces tweets pour sous-entendre qu’elle n’était pas heureuse de retourner au Canada en allant à Edmonton et Ben Scrivens n’a pas aimé ça. Il a visé plus particulièrement un article de Canoe qui avait repris une quinzaine de tweets de sa femme.

 

 

Bref, Scrivens n’était pas heureux et ne s’est pas gêné pour insulter l’auteur de l’article en question ainsi que ses lecteurs qui en ont profité pour se moquer de sa femme. J’ai l’impression que le gardien de but devra se réhabituer à évoluer dans un marché de hockey complètement fou où son équipe perd pas mal trop souvent au goût des amateurs.

Ceci étant dit, on peut comprendre la réaction du gardien de but si des fans se sont attaqués à sa femme à cause de quelques tweets qui ont été utilisés à des fins humoristiques. Après tout, n’importe qui qui aurait à choisir entre la météo d’Edmonton et celle de Los Angeles choisirait celle de la Californie.