La participation de la LNH aux JO est loin d’être acquise

Rumeurs

La présence des joueurs de la Ligue nationale de hockey aux Jeux olympiques de Pyeongchang, en Corée du Sud, en 2018 est plus qu’incertaine. En tout cas, ce dossier est loin d’être clos. La LNH et le CIO devront trouver un terrain d’entente, sinon les athlètes du circuit Bettman ne seront pas là pour défendre les couleurs de leur pays respectif.

Le comité international olympique (CIO) ne veut pas payer les frais de transport et les assurances des joueurs de la LNH. Il s’agit d’un élément qui pourrait faire en sorte qu’aucun représentant de la LNH ne soit présent aux JO de 2018.

« Nous avons eu une réunion avec la LNH la semaine dernière et le pronostic n’est pas vraiment bon », a souligné le président de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF), René Fasel, au site insidethegames.biz.

La facture qui pourrait atteindre les 20 millions $ serait alors payée par la LNH et la Fédération internationale de hockey sur glace.

Lors des cinq dernières présentations des Jeux olympiques d’hiver, le CIO avait pris en charge les coûts de transport et les assurances. En 2014, il aurait payé une somme de 14 M$ pour les JO de Sotchi.