Une victoire convaincante du Rocket

Rocket
Crédit photo - Capture d'écran Twitter

Le Rocket de Laval se bat actuellement pour une participation aux séries de la Ligue américaine.

Mercredi, la formation de Joël Bouchard s’est donnée une chance de plus de se qualifier.

Le club-école du tricolore affrontait celui des Sénateurs.

Le Rocket rendait visite aux Senators de Belleville, la meilleure équipe de sa division et l’un des meilleurs club de la LAH.

Belleville avait une fiche de 10-2-1 à ses 13 derniers matchs.

De son côté, le Rocket était à la recherche d’un troisième gain de suite

Victoire du Rocket

Les Senators ont pris les devants 1-0 en première période, mais le Rocket est revenu à la charge lors du second engagement.

Nikita Jevpalovs sur le jeu de puissance et Charles Hudon ont permis À Laval de mener 2-1 après 40 minutes.

Ce pointage a perduré jusqu’en fin de rencontre. Dans la dernière minute du match, Nikita Jevpalovs et Laurent Dauphin ont marqué dans un filet désert.

Le Rocket a donc quitté Belleville avec une victoire de 4-1.

Le club-école du CH n’a pas volé ce gain, puisqu’il a eu le dessus 34-28 au chapitre des tirs au but.

La troupe de Joël Bouchard a profité d’un de ses quatre jeux de puissance. En revanche, les joueurs du Rocket ont réussi à étouffer les cinq avantages numériques des Senators.

Grande performance de Primeau

Le gardien Cayden Primeau a offert une autre solide prestation. Le numéro 31 a repoussé 27 rondelles et s’est mérité la première étoile de la rencontre.

Primeau a une fiche de 15-10-3 cette saison, avec un taux d’arrêt de 90,5% et une moyenne de 2,53 buts alloués.

Un voyage qui débute bien

Le Rocket disputera ses quatre prochains matchs sur la route. Le voyage amorcé mercredi se poursuivra à Rochester vendredi puis à Utica le lendemain. La formation lavalloise disputera ensuite deux matchs à Cleveland les 5 et 6 mars.

Le Rocket est maintenant au cinquième rang de la Division Nord avec une fiche de 26-23-8 (60 points). Les Marlies (59 points) et les Devils de Binghamton (58 points) sont toutefois très près du Rocket. Ils ont aussi respectivement trois et deux matchs en main sur Laval.

Si on regarde vers le haut du classement, le club-école du tricolore n’est qu’à un point du Crunch de Syracuse qui occupe la quatrième place de la division et la dernière permettant d’accéder aux séries.