Ryan Poehling n’accompagnera pas le Rocket à Cleveland

Embed from Getty Images

Dès qu’il parle aux médias, Joël Bouchard parle de la réalité différente de la AHL. Cette réalité frappe présentement le Rocket de plein fouet puisque le club-école du Canadien vient de perdre quatre joueurs de premier trio en quatre matchs.

Ça a commencé avec le rappel de Jake Evans après le match du 22 février contre Toronto et ça s’est poursuivi après celui du 26 face à Belleville alors que Charles Hudon a été rappelé tandis que Jesperi Kotkaniemi a contracté un virus qui l’a fait manquer les deux parties suivantes à Rochester et Utica.

Jesperi Kotkaniemi

Kotkaniemi n’était toujours pas à la pratique du Rocket lundi, mais l’entraîneur a confié aux médias qu’il devrait être en mesure de rejoindre ses coéquipiers pour la pratique de mardi, que Bouchard a décrit comme demandante.

Avec ces trois absences, c’est la ligne de Yannick Veilleux, Kevin Lynch et Ryan Poehling qui est devenu le premier trio. Le match contre Rochester n’a pas laissé de séquelles, mais Ryan Poehling a quitté celui contre Utica samedi en deuxième période.

Ryan Poehling

Comme Kotkaniemi, Ryan Poehling n’était pas à la pratique de lundi, mais c’est plus sérieux dans son cas. Après cet entraînement, Bouchard a révélé que Ryan Poehling n’allait pas être en mesure de faire le voyage à Cleveland où le Rocket joue jeudi et vendredi.

On ne connait pas la nature de la blessure, mais le coach a avoué qu’il y avait encore des tests médicaux à faire et qu’ils en sauraient plus dans les 24 prochaines heures.

Jesse Ylonen

Joël Bouchard a aussi parlé de Jesse Ylonen, qui ne pratiquait pas lui non plus avec le Rocket lundi parce qu’il arrivait à Montréal en début d’après-midi. On ne sait pas exactement quand il rejoindra l’équipe parce qu’il a un test médical à passer.

Ce test est standard, mais il est quand même important dans ce cas-ci puisqu’il a manqué les deux derniers matchs de son équipe en Finlande à cause d’une blessure.

Pour l’instant, on ne sait pas quelle est la nature de la blessure et Bouchard a laissé savoir qu’il allait peut-être être correct. Le Rocket voudra donc savoir ce qui se passe de ce côté et le test médical va apporter de la clarté. Si tout est beau, il pourrait jouer à Cleveland.

Noah Juulsen

Le défenseur Noah Juulsen pratiquait encore avec ses coéquipiers lundi, mais l’entraîneur n’avait rien de nouveau à dire sur son cas. Il est content pour lui qu’il puisse pratiquer avec ses coéquipiers et il laisse tout ça entre les mains de l’équipe médicale.

Joël Bouchard a même précisé qu’il ne veut pas donner de mise à jour tant qu’il n’aura pas le feu vert officiel pour jouer un match. Il a quand même noté que la pratique intense de mardi sera un bon test pour lui.

Joël Teasdale

Ces tweets couvrent pas mal la situation de Joël Teasdale, qui a recommencé à patiner, mais qui semble encore assez loin d’un retour au jeu. C’est positif qu’il soit de retour sur la glace (et dans le vestiaire), mais Joël Bouchard ne semble pas compter sur lui de sitôt.

Joseph Blandisi

Celui qui n’a eu le temps que de jouer quelques présences avec Laval avant de se blesser au haut du corps pratiquait avec l’équipe ce matin. C’est une bonne nouvelle considérant qu’on parlait d’une absence de plusieurs semaines dans son cas. Joël Bouchard a avoué qu’il pouvait revenir plus tôt que prévu.

Cette mise à jour est un rappel du nombre important de blessés chez le Rocket de Laval et malgré ça, le club s’accroche à la course aux séries. Ils sont présentement à trois points de la quatrième place occupée par Syracuse.

Il faut dire qu’ils ont réussi à gagner trois des quatre matchs pendant lesquels le club a perdu quatre joueurs de premier trio. C’est certainement un signe encourageant pour la fin de la saison.