Ryan Poehling éclot offensivement contre les Monsters

Rocket
Embed from Getty Images

Depuis le début de la saison, le manque de production de Ryan Poehling a fait couler beaucoup d’encre. Joël Bouchard a même dû demander à tout le monde de laisser l’espoir du Canadien tranquille pour le permettre de le coacher un peu. Je me rappelle très bien de cette sortie parce que c’est ma question qui l’avait causé et j’avais apporté le sujet parce que je trouvais que Poehling jouait mieux.

Ces performances commencent finalement à apparaître sur la feuille de pointage. Il avait marqué dans le dernier match du Rocket avant la visite des Monsters de Cleveland et mercredi soir, il a éclos offensivement en obtenant une passe sur les trois premiers buts du Rocket. C’est bon de noter que ces trois buts ont été marqués en avantage numérique et les deux derniers sont venus en l’espace de 24 secondes en début de deuxième période. Laval évoluait alors à 5 contre 3.

Les critiques du #41 diront aussi que ce sont des passes secondaires, donc ce n’est jamais lui qui a vraiment créé le jeu menant au but. Par contre, pour lui, c’est bien de voir que ses efforts mènent à des points. C’est aussi signe que le personnel d’entraîneurs lui fait suffisamment confiance pour lui donner le temps en avantage numérique et pour qu’il amasse ces points, il faut que cette unité fonctionne, ce qui était le cas mercredi soir.

Comme  avec son match magique en fin de saison l’an passé, on ne peut pas s’attendre à ce genre de production soir après soir, mais c’est bien de voir qu’il est capable d’explosion offensive à un moment où l’alignement du Rocket à l’attaque n’est pas à son meilleur sans Hudon, Peca et Varone.

S’il peut bâtir sur cette bonne soirée, c’est une bonne nouvelle non seulement pour le Rocket, mais aussi pour le Canadien. Après tout, il a plus de passes dans ce match qu’il en avait depuis le début de l’année dans la AHL.

Les trois buts sur lesquels Ryan Poehling a récolté une passe