Noah Juulsen effectuera finalement son retour au jeu

Embed from Getty Images

La malchance a finalement laissé Noah Juulsen tranquille. Vendredi matin, le défenseur de 22 ans a confirmé qu’il allait effectuer son retour au jeu contre le Wolfpack à Hartford ce soir. Juulsen était supposé revenir mercredi soir, mais il a été frappé par un virus qui n’était pas relié à ses problèmes précédents de santé, donc ça a retardé ce retour de quelques jours.

Ce sera son premier match en 2019. Sa dernière partie était aussi avec le Rocket, pour qui il a joué trois fois l’an passé, contre les Senators de Belleville le 27 décembre dernier. Ses problèmes ont commencé le 19 novembre 2018 alors qu’il avait reçu deux rondelles au visage contre les Capitals de Washington. Depuis, il était dérangé par des maux de têtes en plus de problèmes avec sa vision périphérique.

Ces problèmes sont maintenant derrière lui et c’est pour ça que Joël Bouchard avait été aussi ouvert par rapport à son virus mardi matin. Il avait précisé qu’il en parlait pour montrer que l’organisation était prête à faire preuve de transparence dans le dossier de Noah Juulsen, donc s’il est prêt à revenir, c’est que tout est finalement correct de son côté.

La ligne bleue du Rocket est soudainement bien remplie, tout comme celle du Canadien d’ailleurs avec huit défenseurs désormais en santé et capables de jouer avec l’équipe (Brook, Ouellet, Leskinen, Olofsson, Lamarche, Alzner, Juulsen et Sklenicka). Ce soir, c’est Maxim Lamarche qui laissera sa place dans l’alignement.

Ça risque de donner des dilemmes intéressants à Joël Bouchard et avec deux matchs en deux soirs, il ne faudrait pas partir en peur si Juulsen avait une soirée de congé samedi pour lui donner le temps de se réhabituer à la vitesse d’un match réel. C’est le luxe que tu peux te permettre avec autant de défenseurs dans l’alignement si c’est ce que l’entraîneur du Rocket veut faire.