Le but du toutou est une belle compétition à l’interne pour le Rocket

Rocket
Crédit photo - L’Aréna du Rocket inc.

Pour la troisième saison consécutive, le Rocket de Laval organisera un lancer du toutou. Il aura lieu le samedi 23 novembre prochain à 15h alors que les Comets d’Utica seront en visite. Encore une fois cette année, le Rocket voudra augmenter son nombre de toutous récoltés (qui est à 6499 après deux saisons) et les partisans semblent avoir répondu à l’appel avec plus de 6000 billets qui ont trouvé preneurs.

Il faut dire que c’est une très belle cause puisque les peluches sont redistribuées auprès des jeunes de centres jeunesses, d’écoles, de centres communautaires ou de maisons de famille des quartiers défavorisés de Laval en collaboration avec le Service de police de la ville de Laval. Les joueurs du Rocket vont aussi visiter une école primaire pour aller distribuer des toutous avant Noël.

Les spectateurs sont invités à apporter leurs propres toutous, mais ils peuvent aussi s’en acheter le jour du match à la Place Bell. Le Rocket organise d’ailleurs une belle promotion pour ce match-là puisque si tu apportes cinq toutous ou plus, tu reçois une paire de billets pour un match de l’équipe.

En plus d’être une bonne cause, c’est un événement assez unique pour tout le monde qui est impliqué. Après tout, ce n’est pas à tous les jours que tu vois plus de 3000 toutous être envoyés sur la glace après le premier but du Rocket. L’an passé, c’est Alex Belzile qui avait marqué ce but et il en garde de bons souvenirs.

« C’est un très beau feeling » a résumé l’attaquant du Rocket. « En partant, juste le fait de marquer, c’est toujours lfun. En plus, quand il y a ça, c’est toujours une petite motivation supplémentaire. Au sein de l’équipe, ça se taquine un peu pour voir qui va marquer le but du toutou. »

En effet, même si le match est dans un peu moins d’une semaine et qu’il y en a encore deux autres à jouer avant celui-là, le lancer du toutou fait déjà jaser dans le vestiaire du Rocket. C’est un but très en demande que plusieurs joueurs aimeraient compter.

« Ça va être une belle petite compétition à l’interne. »
-Alex Belzile

Il faut dire que le Rocket compte sur un spécialiste du lancer du toutou en quelque sorte. L’an passé, Riley Barber a marqué le but qui a causé le plus grand nombre de toutous lancés dans l’histoire de cet exercice. Après son but pour les Bears de Hershey, c’est un total de 34 798 toutous qui s’étaient retrouvés sur la glace des Bears. C’est une vidéo franchement impressionnante à voir.

« C’est un but que tu n’oublies pas » a expliqué Riley Barber. « C’est un but qui est un peu plus important que les autres pendant la saison. C’était très cool d’en voir autant arriver sur la glace. Ce sont des beaux souvenirs à avoir.  C’est pour une bonne cause en plus. C’est toujours très bien de donner aux jeunes avant Noël. »

Lorsque je lui ai demandé s’il avait un conseil à donner à ses coéquipiers en puisant dans son expérience avec ce genre de match, il a seulement dit qu’il fallait être prêt pour la pause nécessaire pour ramasser les toutous. Il a dit que c’était comme une entracte supplémentaire et qu’il faut s’assurer de garder le focus. Ça ne semble toutefois pas trop inquiéter l’entraîneur-chef Joël Bouchard.

« Il faut que tu les laisses jouer » a simplifié l’entraîneur. « C’est la même pause pour les deux équipes. Ça fait partie des beaux moments de la saison pour tout le monde. »

Bref, même si on parle encore de deux points au classement, le match du lancer du toutou semble avoir une place spéciale dans le cœur des joueurs du Rocket et on peut les comprendre considérant le bel impact dans la communauté ainsi que l’expérience unique pour tout le monde qui y participe.

La visite du Rocket dans le cadre du lancer du toutou l’an passé