Dale Weise et Charles Hudon permettent au Rocket de revenir de l’arrière

Rocket
Crédit photo - Rocket de Laval

Le Rocket de Laval était également en action mardi soir.

Pendant que le CH s’imposait 4-1 face aux Penguins, la troupe de Joël Bouchard faisait quant à elle face au club-école des Blue Jackets, à la Place Bell.

Les Monsters de Cleveland ont dominé la première période 12-6 au chapitre des lancers. Les visiteurs ont d’ailleurs pris les devants 2-0 avant le premier entracte.

Retour en force du Rocket

Au milieu du second engagement, Dale Weise a causé un revirement qui a permis à son coéquipier Kevin Lynch de récupérer la rondelle. Ce dernier a renvoyé la rondelle à Weise qui a marqué en échappée.

Après deux périodes, les Monsters menaient donc 2-1. Le Rocket a également rétréci l’écart de tirs au but à 16 contre 15 en faveur de Cleveland.

Avec moins de quatre minutes à faire au match, Charles Hudon a trouvé le fond du filet en avantage numérique.

Xavier Ouellet et Ryan Poehling ont été complices sur ce but égalisateur.

Pour Hudon, il s’agit d’un dixième but en 18 matchs avec le Rocket cette saison.

Fusillade

La troisième période a été l’affaire du Rocket, qui a effectué 11 tirs, alors que les Monsters n’en ont décoché que cinq.

La rencontre s’est transportée en prolongation, puis en fusillade.

Charles Hudon a marqué lors de la séance de tirs de barrage, tout comme Michael Pezzetta.

C’est toutefois le septième tireur du Rocket qui a procuré la victoire aux siens. Et qui d’autre que Dale Weise pour inscrire le but gagnant!

Bilan du match

Le Rocket a fait preuve de caractère en revenant de l’arrière après une première période plutôt difficile.

Au final, le club-école du CH a dominé 31 à 23 au chapitre des tirs au but.

L’avantage numérique de Laval a eu neuf occasions de faire la différence, mais n’a produit qu’un seul but mardi soir.

De leur côté, les Monsters ont inscrit un but en quatre jeux de puissance.

Grâce à son but et ses 5 lancers, Charles Hudon a été élu première étoile du match. Dale Weise a quant à lui récolté la seconde étoile. Finalement, la troisième étoile a été attribuée à Joe Cox, qui n’a pas récolté de points, mais a décoché cinq tirs au but.

Les highlights du match