C’est une question de temps pour Charles Hudon

Embed from Getty Images

L’une des histoires entourant le Rocket de Laval avant leur séquence de trois matchs en quatre jours sur la route la semaine dernière était la performance décevante de Charles Hudon. C’est une histoire qui s’écrit toute seule considérant que l’attaquant du Rocket n’a pas noirci la feuille de pointage lors de ses six dernières parties.

Toutefois, ça semble avoir tourné un peu de bord lors de cette séquence sur la route, notamment dans les deux matchs de la fin de semaine. Il a d’ailleurs marqué en fusillade samedi soir contre les Bruins de Providence pour aider son club à retrouver le chemin de la victoire.

« Je peux mettre les joueurs sur le spot quand je ne suis pas content, mais je dois le dire quand je suis content et je suis content. » a expliqué l’entraîneur-chef du Rocket, Joël Bouchard. « Il y a quelques jeux que je vois de Weise, Hudon et Varone dans le dernier match qui étaient des gros jeux pour notre équipe, mais qui n’apparaissent pas toujours sur la feuille de pointage. »

Ces paroles sont certainement plus encourageantes que celles de la semaine passée en ce qui concerne Charles Hudon. Ce n’est pas le seul signe d’encouragement non plus puisque lorsqu’on fouille un peu plus dans ses statistiques, on se rend compte que sa séquence sans point pourrait se terminer assez rapidement.

Présentement, l’attaquant du Rocket vient à égalité au 8e rang de la AHL avec 32 tirs. Parmi le top 10, aucun joueur n’a marqué moins de buts que Charles Hudon cette saison (2). Il a d’ailleurs obtenu au moins un tir dans tous les matchs de l’équipe cette saison et ça inclut une soirée de sept lancers à Belleville mercredi dernier. C’est donc dire que l’attaquant québécois continue de prendre sa chance et s’il dirige autant de lancers vers le filet adverse, la lumière rouge va commencer à scintiller.

« Son attitude a été extraordinaire dans les deux derniers matchs. Il a travaillé fort, il a été impliqué, il avait une bonne attitude. Il était le Charles que je veux qu’il soit pour lui. Je l’ai challengé la semaine passée et pour moi, il a bien répondu. Je les challenge, mais je suis capable de dire quand ils sont bons par exemple. Charles n’a pas marqué à l’exception de son gros but en fusillade pour nous autres, mais il a été très bon. Il a été bon défensivement, il a été bon sur l’échec-avant, il a travaillé, il a montré du caractère, il a fait des gros jeux. Il a des chances et à un moment donné, elles vont rentrer. Tout vient avec une bonne attitude, travailler fort. C’est une question de temps quand tu as du talent. Ce qu’il a fait en fin de semaine, je suis extrêmement content de lui. Je suis fier de lui parce qu’il a été très bon, mais il a été bon dans plein de choses qu’on lui a demandé et ça en tant qu’entraîneur, c’est lfun. »

– Joël Bouchard à propos de Charles Hudon

C’est une évaluation bien différente de ce qui était perçue dans les médias la semaine dernière et c’est de bonne augure pour l’attaquant québécois. Le Rocket doit maintenant espérer que ce bon jeu se transforme en production et ce, dès cette semaine alors que deux clubs qui n’ont toujours pas perdu en temps réglementaire (le Wolf Pack de Hartford mercredi et vendredi ainsi que les Marlies de Toronto samedi) seront à la Place Bell au cours des prochains jours.