Premiers matchs hors-concours: plusieurs joueurs protestent pendant l’hymne national

Drama
Crédit photo - Capture d'écran Twitter

Si la NFL et Donald Trump croyaient que la controverse entourant l’hymne national était terminé, ils n’ont pu que constater le contraire jeudi. Alors que les premiers matchs préparatoires étaient présentés, de nombreux joueurs dans plusieurs équipes ont continué de protester.

Chez les Dolphins, Kenny Stills et Albert Wilson ont posé le genou au sol pendant le Star-Spangled Banner, tout juste avant le match contre les Buccaneers. Leur coéquipier Robert Quinn a quant à lui levé le poing en l’air.

Du côté des Eagles, Malcolm Jenkins a lui aussi brandi son poing dans les airs avant la rencontre contre les Steelers.

 

Des gestes de protestation nombreux et variés

Son coéquipier Michael Bennett a décidé de protester de différente façon. Alors que le règlement de la NFL permet aux joueurs de demeurer au vestiaire durant l’hymne national, Bennett a plutôt opté pour faire son entrée sur le terrain à ce moment.

Chez les Giants, 10 joueurs se sont agenouillés pendant l’hymne américain alors que plusieurs joueurs des Jaguars ont plutôt brillé par leur absence sur le terrain pendant le Star-Spangled Banner, en marge du match contre les Saints.