Christophe Perreault

Patrick Maroon a laissé de l’argent sur la table pour signer avec les Blues

Embed from Getty Images

Le passage de Patrick Maroon sur le marché des agents libres a été un peu étrange puisque ça a pris beaucoup plus de temps et pas mal moins d’argent que l’on aurait pensé (1,75 M$ sur un an avec les Blues). Ça a aussi inclus un changement d’agent, donc on sait que ça a été un processus aussi compliqué qu’unique.

On a aussi wu un petit plus d’infos sur ce qui s’est passé pendant sa période de négociations mercredi après-midi. C’est Ray Shero qui a divulgué ces détails lors de sa rencontre avec les médias. Le DG des Devils a confié qu’il avait offert plus d’argent que les Blues à Patrick Maroon, mais qu’il comprend la décision du joueur puisqu’il voulait se rapprocher de son fils. Shero a même dit qu’il était fier de lui, donc on ne peut pas vraiment dire que c’est une décision qui l’a dérangé.

On peut aussi imaginer que les Devils ne sont pas les seuls qui avaient offert plus d’argent aux Blues. Il faut quand même comprendre que St-Louis a de la place qui se crée sur le plafond salarial l’an prochain, ce qui veut dire que ce ne serait pas surprenant de voir une prolongation de contrat se signer dès le 1er janvier alors qu’ils pourront officiellement le faire. Comme c’est un joueur qui aime ce marché (pour de très bonnes raisons), c’est possible que ce scénario ait déjà été mentionné afin de le convaincre. Il doit cependant avoir énormément de confiance en l’organisation pour laisser de l’argent sur la table comme ça.