Un parieur québécois a transformé 20$ en 5760$ avec trois matchs de la LNH

Embed from Getty Images

Sans football, le dimanche peut être assez frustrant pour les fans de sports qui ne veulent pas retourner au travail ou à l’école. Un parieur de Mise-O-Jeu situé à Saint-Christophe-d’Arthabaska a trouvé la bonne solution à ce problème en gagnant un pari de 20$ sur trois matchs de la LNH qui lui a valu un profit de 5740$.

Il faut dire qu’il avait prédit le score exact de deux matchs ainsi qu’une victoire en temps réglementaire des Golden Knights contre les Oilers. Ce dernier match a été son plus facile alors que Vegas a battu Edmonton sans trop de problème par la marque de 6-3. C’était une huitième victoire en neuf matchs pour les Golden Knights tandis que les Oilers sont dans une mauvaise passe. Ce n’est donc pas ce match-là qui explique son gros gain.

Il faut plutôt se tourner vers celui entre les Canucks et les Stars. Dans cette partie, il avait prédit une victoire de 3-2 de Vancouver sur Dallas. Ça n’a certainement pas été aussi facile que le match entre Vegas et Edmonton. Même s’il avait besoin d’une victoire des Canucks, il était fan de Dallas en troisième période puisque c’était 2-1 Vancouver. Heureusement pour lui, Taylor Fedun a envoyé tout le monde en prolongation avec un but alors qu’il restait moins de quatre minutes à faire au match.

À cause de la tension dans le score, le stress était probablement déjà au rendez-vous, mais ça c’est intensifié par la suite en prolongation où un but pouvait le sortir du pari ou le rapprocher d’un gros gain. Ce but n’est toutefois jamais venu et il a fallu se rendre en fusillade où c’était encore 0-0 après trois rondes. C’est à ce moment-là que Jacob Markstrom a stoppé Roope Hintz, ce qui a mené au but gagnant de Josh Leivo. Ce dernier a été le héros de ce parieur de Mise-O-Jeu, mais il ne faut pas sous-estimer le travail de Jacob Markstrom, qui a effectué 48 arrêts incluant la fusillade.

Ça l’amenait à son dernier match de la soirée, qui a été moins dramatique, mais quand même pas facile. Encore une fois, c’était 2-1 pour son équipe (Anaheim) après deux périodes. Il n’a toutefois pas compté pour son adversaire trop longtemps puisque Aaron Ekblad a égalé la marque lors de la quatrième minute de jeu. Il restait d’ailleurs seulement 4:43 quand Jakob Silfverberg a marqué le but gagnant en troisième. Anaheim n’a pas ajouté de but dans le filet désert, ce qui a fait gagner le parieur en question. C’est toute une façon de conclure le week-end!

Le pari gagnant

Tags: