Christophe Perreault

Un parieur québécois gagne plus de 115 000$ grâce à la LNH et un combat de boxe

Embed from Getty Images

Au Québec, le combat de boxe qui a fait le plus jaser en fin de semaine a été celui d’Adonis Stevenson, mais l’un des plus gros combats de l’année se déroulait aussi lors du week-end. C’était à Los Angeles où Tyson Fury et Deontay Wilder se disputaient le titre de champions du monde des poids lourds. On sait qu’au moins un amateur québécois se concentrait là-dessus puisque ce combat lui a permis de compléter un pari gagnant de 115 381,75$ sur Mise-O-Jeu grâce à une mise de 64$.

Il avait fait ce pari le 12 novembre et il comprenait sept matchs de la LNH qui se disputaient le 12 et le 13 novembre. Dès le premier soir, il a failli perdre parce que ses quatre matchs se sont soldés par l’écart d’un but. Ça veut dire que le parieur en question a correctement prédit les quatre matchs de la soirée, qui se sont tous soldés par un but. C’était déjà un exploit impressionnant, mais il n’était qu’à la moitié.

Ce soir-là, les Hurricanes l’ont fait suer en battant les Blackhawks avec un but en prolongation, mais ironiquement, il s’agissait de sa plus petite cote du combo (1,55). Columbus ne l’a pas eu facile contre Dallas non plus alors que Pierre-Luc Dubois a marqué le but gagnant dans la deuxième moitié de la troisième période.

Le match le plus difficile de la soirée a toutefois été sa plus grosse cote sur la glace (2,3) alors que les Ducks ont battu les Prédateurs en fusillade. Ça s’est réglé en quatrième ronde lorsque Rickard Rakell a donné la victoire aux siens. En plus de stopper trois tentatives de Nashville lors de cet exercice, John Gibson a fini la soirée avec 34 arrêts, donc il a certainement contribué à ce gros gain.

Son deuxième soir était beaucoup plus tranquille puisque toutes ses équipes ont gagné par au moins deux buts. Ça inclut les Oilers d’Edmonton, qui avaient lessivé le Canadien 6-2.

À ce moment-là, il était sept en sept et si tu suis le blogue, tu comprends que sa cote sur le combat de boxe était énorme pour monter à plus de 115 000$ et tu as raison. Il avait prédit un combat nul et pour le récompenser, Mise-O-Jeu lui a donné une cote de 22.

Il faut dire que Wilder et Fury ont tous deux la force pour infliger le K.O. à l’adversaire et on l’a vu pendant cet affrontement alors que Fury a visité le tapis à deux reprises. La deuxième fois, c’était au 12e round et il est revenu de façon miraculeuse. En fait, si l’arbitre avait fait son compte de dix comme il était supposé, Fury n’aurait jamais pu revenir dans ce combat. Or, l’officiel lui a donné quelques secondes supplémentaires et il est parvenu à se rendre jusqu’au bout.

Rendu là, deux des trois juges croyaient qu’il en avait suffisamment puisque l’un d’entre eux lui avait donné le combat 114-12 tandis que l’autre avait un match nul de 113-113. Comme l’autre juge avait 115-111 Wilder, c’était un match nul et ce parieur gagnait 115 381,75$.

Le pari gagnant

Tags: