Un parieur québécois gagne plus de 10 000$ grâce à un pari sur la LNH, la NBA, la boxe et la UFC

Embed from Getty Images

Habituellement, quand je couvre des gros paris gagnants de Mise-O-Jeu, on parle de gains qui ont été remportés en une soirée, mais celui qui suit a commencé mardi dernier et s’est conclu seulement samedi. C’était donc toute une attente pour ce parieur de Montréal qui a remporté 10 445,55$ grâce à une mise de 100$ sur quatre sports différents, mais je pense que ça a valu la peine.

Ça avait commencé fort avec trois victoires en temps réglementaire dans la LNH. Columbus (4-1 vs New Jersey) et Montréal (5-1 vs Floride) ne l’ont vraiment pas inquiété et même si Tampa Bay était son match le plus serré du groupe, ils ont quand même gagné 2-0 contre Dallas grâce à une soirée de 35 arrêts d’Andrei Vasilevskiy. Le parieur avait aussi besoin d’une victoire des 76ers de Philadelphie contre Minnesota et Jimmy Butler n’a pas déçu contre son ancienne formation en menant Philadelphie à un gain facile de 149-107.

C’est à partir de ce moment-là qu’il a dû attendre puisqu’il avait encore quatre combats à gagner vendredi et samedi. Son plus serré a été son premier et c’était aussi sa plus grosse cote alors qu’Oscar Rivas avait une cote de 2,4. Ce dernier tirait de l’arrière après 11 rondes, mais il a passé le TKO à Jennings dans la première minute de la dernière ronde pour se sauver avec la victoire et permettre à ce parieur de garder ses espoirs de gros gains en vie.

Son autre grosse cote était celle de Marcus Browne, qui se battait contre Badou Jack dans la sous-carte au combat de Manny Pacquiao. Jack n’avait qu’une défaite en carrière et il avait annulé un combat contre Adonis Stevenson en 2018, donc ce n’était pas un pied de céleri, mais parfois, une image vaut mille mots. Tu peux voir ci-dessous à quoi ressemblait Jack pendant le combat pour te donner une idée à quel point le parieur de Montréal s’en est tiré dans cet affrontement.

Ensuite, il avait besoin que Manny Pacquiao gagne par décision, ce qui ne semblait pas trop contraignant puisque le boxeur n’a qu’une victoire par K.O. depuis le début de la décennie. Il a d’ailleurs gagné par décision unanime contre Adrien Broner, qui n’a gagné qu’une ronde dans ce combat selon certains observateurs. Ce n’était donc par trop compliqué pour Pacquiao.

Ça ne laisse que Paige VanZant entre le parieur montréalais et son gros gain. Heureusement pour lui, elle ne l’a pas trop fait patienter en battant Ostovich par soumission au début du deuxième round. C’est toute une façon d’éviter le blue monday avec Mise-O-Jeu et un mélange étrange de sports.

Le pari gagnant Mise-O-Jeu

Tags: