Un parieur de Montréal a gagné plus de 9000$ grâce à 4 prédictions sur la saison régulière

Hier, on a parlé de Leon Draisaitl qui a coûté 2 M$ à Jack Eichel. Sur une plus petite échelle, un parieur de Montréal a failli comprendre le joueur des Sabres puisque Radulov, Lehkonen, Draisaitl (et les Ducks) ont failli lui faire perdre plus de 9000$ lors des derniers matchs de la saison en fin de semaine. Heureusement pour lui, tout est bien qui finit bien, mais il a dû stresser en écoutant les dernières rencontres du Tricolore.

Le 15 janvier dernier, ce parieur a placé 50$ sur Mise-O-Jeu pour un pari qui comprenait 4 options et qui rapportait 9121,65$. Il a notamment prédit les titres de division des Capitals et des Ducks en plus de dire que Radulov et Lehkonen n’allaient pas marquer plus de 18 buts cette année.

Les deux joueurs avaient alors 10 buts chacun avec un peu moins de 40 matchs à faire à la saison régulière. De leur côté, les Caps avaient un point de retard sur les Blue Jackets tandis que leur avance sur les Penguins et les Rangers était seulement de 4 points. Pour ce qui est des Ducks, ils étaient au sommet de la division, mais leur avance sur San Jose n’était que 2 points alors que les Oilers étaient 1 point derrière San Jose.

Le titre de division des Caps a été le seul qui s’est réglé avant la dernière fin de semaine. Le pari des Ducks a été le dernier à se confirmer puisqu’ils ont eu besoin d’une victoire en prolongation contre les Kings dimanche pour confirmer cette place au classement. En fait, ils n’avaient besoin que d’un point pour confirmer le tout puisque les Oilers battaient les Canucks. Ils ont obtenu ce point grâce à un but égalisateur de Nate Thompson alors qu’il restait moins de 9 minutes à faire au temps réglementaire. Sans ce but, on aurait peut-être un affrontement Oilers-Flames en première ronde et ce parieur serait plus pauvre de 9121,65$.

Ce n’était toutefois pas son premier stress dans ce pari puisque Lehkonen et Radulov ont tous deux fini la saison avec exactement 18 buts. Pourtant, les deux s’enlignaient très bien pour ce pari puisque Radu n’a marqué qu’un but entre le 10 février et le 27 mars. Le problème, c’est qu’à partir du 28 mars, il en a marqué 3 en 4 matchs pour arriver à 18 buts. Heureusement pour le parieur, il n’a pas marqué après le 3 avril et il devait être assez content de voir le Russe retranché contre les Red Wings.

La peur concernant Lehkonen est venue encore plus tard dans la saison puisqu’il avait 14 buts le 2 avril. Il en a inscrit 2 contre les Panthers le 3 en plus d’en ajouter un autre contre le Lightning et les Wings. Disons que la 3e période et la prolongation à Detroit devaient être assez intenses pour ce parieur, qui s’est sauvé de ces désastres de dernière minute pour se rendre à la banque.

Le pari en question

Tags: