Un parieur de Montréal a gagné plus de 10 500$ grâce à un pari de 2$ mercredi

La soirée de mercredi a été assez bizarre dans la LNH et je ne dis pas juste ça parce que les Maple Leafs de Toronto ont gagné. Il y avait 6 matchs, ce qui est pas mal plus que d’habitude pour un mercredi et 5 de ces 6 rencontres ont eu besoin de temps supplémentaire, ce qui est extrêmement rare.

Par contre, ce n’est pas un parieur de Montréal qui va s’en plaindre. Le parieur en question a gagné 10 639,50$ grâce à un pari de 2$ qui comprenait tous les matchs de la soirée sur Mise-O-Jeu. Pour obtenir ce gros magot, il a dû prédire correctement que 4 équipes allaient gagner en prolongation et que deux autres équipes allaient tout simplement gagner.

Son pari le plus facile de la soirée a été le seul qui n’a pas eu besoin de prolongation et ça aurait pu être l’un des plus compliqués puisqu’il a choisi l’Avalanche contre les Ducks. Anaheim avait obtenu au moins un point au classement dans leur 14 matchs précédant cet affrontement. Cette séquence s’est arrêtée avec une défaite de 3-0 contre l’Avalanche.

Les autres matchs ont eu besoin de temps supplémentaire. C’était une bonne chose pour le parieur, qui avait prédit des surtemps pour les affrontements Leafs-Islanders, Flames-Prédateurs, Coyotes-Canucks et Blues-Hawks. Il a tout de même eu pas mal de chance parce que dans toutes ces rencontres sauf Coyotes-Canucks, un joueur a forcé la prolongation avec un but dans les 2 dernières minutes de la 3e période.

Au moins, il n’a pas eu besoin d’attendre la fusillade dans deux de ces matchs puisque Backlund et Granlund ont marqué en prolongation pour lui donner deux victoires. Ce fût plus compliqué dans les deux autres matchs puisque les fusillades ont eu besoin de tireurs supplémentaires.

Nikita Soshnikov n’a pas fait durer le suspense trop longtemps à Toronto en marquant le but gagnant en 4e ronde, mais ça a été plus long à Chicago où Artemi Panarin a prolongé le tout avec un but lors de la 3e opportunité des Hawks. Le parieur ne pouvait tout de même pas être trop fâché contre Panarin puisque c’est son but qui avait forcé la prolongation.

En 5e ronde, il a eu d’autres faux espoirs après un but de Troy Brouwer alors qu’Artem Anisimov a imité son coéquipier en prolongeant le supplice. Malheureusement pour Mise-O-Jeu, Teravainen n’a pas pu continuer la tendance après le but de Kevin Shattenkirk au 6e tour.

À ce moment-là, l’attention du parieur a pu se tourner vers les Kings de Los Angeles, qui avaient une avance de 3-0 contre les Capitals en début de 3e période. Par contre, les joueurs de Washington n’avaient pas dit leur dernier mot. À moins de 4 minutes de la fin du 3e engagement, Dmitry Orlov a marqué un superbe but qui égalait la marque à 3-3 et qui a forcé la 5e prolongation de la soirée pour notre parieur.

Cette fois-ci, c’est Jeff Carter qui est venu le sauver avec un but marqué alors qu’il était 1h14 du matin à Montréal. Le parieur a donc dû se coucher assez tard (et après une soirée si haute en émotions, on imagine qu’il n’est pas allé directement au lit après le but de Carter), mais ça en valait sûrement la peine!

Le billet gagnant

Billet-gagnant_9mar2016_Hockey

Tags: