Top parieurs Mise-o-jeu // Un parieur a gagné plus de 275 fois sa mise en prédisant les champions de la NFL, NBA et LNH

Le 12 décembre dernier, un parieur de Rivière-Beaudette a misé 15$ sur un combo Mise-O-Jeu qui disait que les Pats de la Nouvelle-Angleterre allaient gagner le Super Bowl, que les Blackhawks allaient remporter la Coupe Stanley et que les Warriors de Golden State allaient devenir les champions de la NBA. 7 mois plus tard, ses 3 prédictions se sont réalisées et il a gagné plus de 4000$.

Même si ces 3 équipes étaient parmi les favorites, on était assez tôt dans la saison pour qu’il y ait encore des bonnes cotes puisque bien des choses pouvaient se passer dans les 7 prochains mois, particulièrement dans la LNH où c’est extrêmement difficile de prédire qui gagnera la Coupe.

Au moment du pari, les Pats menaient la AFC, tout juste devant les Broncos, qui avaient la même fiche, et les Colts. Dans l’autre conférence, les Packers et les Cards avaient la même fiche que les Pats alors que les Seahawks étaient encore dans la course. En plus, le dernier match des Pats avant le pari était une victoire relativement serrée de 23-14 contre les Chargers, donc ce n’est pas comme s’ils détruisaient tout sur leur passage à ce moment-là, même s’ils avaient gagné 8 de leurs 9 derniers matchs.

Pour ce qui est des Hawks, ils n’avaient joué que 29 matchs à ce stade de la saison. Par contre, ils étaient au sommet de la division avec 41 points et ils avaient gagné leurs 8 dernières rencontres. On peut donc imaginer que cette séquence a donné espoir au parieur, qui a dû paniquer en voyant la blessure de Patrick Kane plus tard dans la saison ou les problèmes de Corey Crawford en première ronde.

Finalement, les Warriors de Golden State avaient la plus grosse cote parce qu’ils n’avaient disputé que 21 de leurs 82 matchs et qu’ils évoluent dans la conférence de l’Ouest de la NBA, qui est tout simplement brutale. En plus, des équipes comme les Cavaliers, les Clippers et les Spurs étaient encore vus comme les formations à battre.

Tout de même, au moment du pari, ils menaient la conférence avec une fiche de 19-2 et ils semblaient se détacher du reste. Par contre, ça ne veut pas tout dire puisqu’au même moment dans l’Est, les Raptors de Toronto occupaient la première place dans la conférence. Heureusement pour le parieur, les Warriors ont continué à dominer, contrairement aux Raptors, qui se sont faits balayer en première ronde…

Le combo

MOJ