Top parieurs Mise-O-Jeu // Un gain de 16 740$ grâce à 4 matchs de la LNH à Lac-Kénogami lundi

Quand je parie sur Mise-O-Jeu, j’aime ça garder ça simple en choisissant seulement les gagnants de quelques matchs. Par contre, plusieurs parieurs sont plus confiants que moi et quand ils ont raison, c’est pas mal plus payant. Mise-O-Jeu a dû récompenser un parieur du genre à la suite des matchs de lundi soir dans la LNH.

Un parieur de Lac-Kénogami a eu raison sur 6 sélections qu’il avait alignées dans un pari sur lequel il a mis 100$. Cet investissement lui a valu un gain de 16 740,65$. Ce soir-là, il a parié sur 4 des 5 matchs dans la LNH, évitant seulement l’affrontement entre les Penguins et les Blues.

Il a commencé la soirée en choisissant les Oilers (contre les Panthers) et l’Avalanche (contre les Jets) en temps réglementaire. Edmonton a infligé un 4e revers consécutif aux Panthers et même si la Floride a tenté une remontée en début de 3e période (réduisant un écart de 3-0 à 3-2), les Oilers ont tenu le coup pour garder le pari en vie.

Si la remontée des Panthers était trop peu, celle des Jets était trop tard. Ils ont marqué pour faire 2-1 dans le dernière minute de jeu et ils n’ont donné que quelques secondes de sueur au parieur de Lac-Kénogami.

Plus tard dans la soirée, il avait une autre équipe qui avait manqué les séries l’an passé (Sabres contre les Coyotes, qui avaient perdu leurs 2 matchs précédents). Cette fois-ci, les 2 buts des Sabres en avantage numérique pendant la période médiane ont été suffisants. Encore une fois, son adversaire a tenté de compléter une remontée en 3e période, mais le but d’Antoine Vermette a seulement permis aux Coyotes d’éviter un blanchissage dans une défaite de 2-1.

Dans ce match, ce parieur avait également prédit que Jack Eichel allait obtenir plus de points que Max Domi et bien évidemment, il a eu raison. Le joueur des Sabres a fini avec 1 but et 1 passe alors que Domi n’a pas obtenu de point.

Il n’avait donc besoin que d’un seul match pour compléter le tout et il s’est joué en fin de soirée. À 22h30, il avait pris les Sénateurs pour battre les Sharks à San Jose. Bien sûr, comme c’était le dernier match, ça a été un peu plus compliqué. Il est arrivé en 3e période avec une avance de 2-1, mais les Sharks ont marqué à 2 reprises pour faire 3-2 pendant la première moitié de l’engagement.

Le parieur a eu besoin d’un lancer de punition de Zack Smith (qui a dû être révisé à la reprise vidéo pour voir si la rondelle avait poursuivi son mouvement vers l’avant) alors que les Sens évoluaient en désavantage numérique pour égaler la marque. C’était le premier lancer de punition de la carrière de Smith dans la LNH et ce n’était pas la dernière fois que les tirs de barrages allaient avoir un impact majeur sur ce pari puisque les Sens ont gagné en fusillade. Comme Bobby Ryan a obtenu un but et que Pavelski a été blanchi, le parieur s’est couché tard, mais pas mal plus riche.

CZMHx6qWwAAke76

Tags: