Quatre stratégies pour gagner ton pool hebdomadaire Mise-O-Jeu

Embed from Getty Images

Avec la victoire de la Finlande au dernier championnat mondial junior et la bonne séquence que je traverse présentement dans mes paris du jeudi, je me suis retrouvé avec un peu d’argent supplémentaire dans mon compte Mise-O-Jeu. Ça m’a permis de replonger dans le pool hebdomadaire qui est offert sur le site tout au long de la saison.

Si tu n’es pas familier avec le pool hebdomadaire, c’est un pool de sept jours pour lequel tu choisis 14 joueurs. Tu mets cet alignement contre 19 autres poolers et le gagnant de la semaine remporte 100$ tandis que le deuxième ressort avec 40$. Le troisième récupère son coût d’inscription, qui n’est que de 10$. C’est donc une autre façon de suivre la LNH et comme ça va rapidement, tu n’as pas le temps de te tanner.

Bien évidemment, si tu suis cette chronique, tu sais que j’ai étudié mes affaires avant de replonger là-dedans. Après avoir fait mes recherches, j’ai ressorti quatre stratégies qui pourront t’aider à gagner ce pool hebdomadaire (en espérant que tu ne tombes pas dans le même groupe de 20 que moi évidemment).

Créer des duos et des trios

Dans ce pool, il n’y a pas de différence si tu finis quatrième ou 17e sur 20. Tu dois donc maximiser ta variance en combinant des coéquipiers. Ainsi, les soirées où le trio ne font pas de point te ralentissent encore plus, mais s’ils peuvent créer deux ou trois buts dans la soirée, tu ramasses les points en double et ça te permet de créer de la séparation face au reste de la compétition.

Tu n’es pas obligé de prendre le trio au complet non plus. Souvent, un duo fait la job. Par exemple, si je prends Johnny Gaudreau, je vais aussi jumeler Sean Monahan, mais au lieu d’ajouter Elias Lindholm, je vais plutôt y aller avec Mark Giordano puisque le défenseur les accompagne sur l’avantage numérique et il peut se joindre à eux sur la feuille de pointage de cette façon.

Maximiser tes opportunités

Cette stratégie est juste logique et c’est même une donnée offerte par Mise-O-Jeu lorsque tu choisis tes joueurs. Dans une semaine, ce n’est pas tout le monde qui joue autant, donc tu as avantage à prendre des joueurs qui auront plus de chances de s’inscrire à la marque. Par exemple, 10 équipes jouent à quatre reprises cette semaine et c’est clair qu’elles devraient constituer la majorité de ton alignement.

Ceci étant dit, il faut aussi que tu fasses attention au calendrier puisque tu dois éviter le plus possible les séquences de deux matchs en deux soirs puisqu’elles sont moins propices aux explosions offensives. C’est inévitable quand tu as quatre matchs en sept jours, mais si tu en as un seul, c’est correct. C’est lorsque tu te retrouves avec un horaire comme le Canadien, qui a deux fois deux matchs en deux soirs que ça devient problématique.

Surveiller les adversaires

C’est facile de trouver les joueurs qui ont le plus de matchs dans une semaine, mais tu dois aussi surveiller contre qui sont ces matchs. Cette semaine, mon alignement va être rempli de joueurs des Leafs parce qu’ils jouent quatre fois contre l’Avalanche, le Lightning, les Panthers et les Coyotes. Tous ces matchs pourraient être remplis de points et avec la capacité offensive de mes joueurs des Leafs, c’est une proposition extrêmement alléchante.

Te trouver un ou deux joueurs pivots

Les trois premières stratégies sont un peu plus évidentes, mais tu dois aussi trouver le moyen de te séparer du groupe. Après tout, vous n’êtes que 20 et si tu te ramasses avec le même alignement que deux autres poolers dans ton groupe, tu n’es pas plus avancé. Pour ce faire, tu dois te trouver un ou deux joueurs que personne d’autre n’aura sélectionné et si tu as raison, c’est ce qui va te démarquer du lot.

Dans mon cas, Jared Spurgeon est un peu cette option puisqu’il est sur la deuxième vague d’avantage numérique au Minnesota et ceux qui vont vouloir stacker le Wild vont plus aller vers Suter. Il est toutefois intéressant puisqu’il joue contre Philadelphie, Anaheim, Los Angeles et l’Arizona, qui sont tous des clubs capables d’allouer une tonne de buts. J’aime bien Jacob Markstrom de ce côté-là aussi puisqu’il a trois matchs gagnables cette semaine (Edmonton, Buffalo et Detroit), mais le gardien de Vancouver ne sera tout de même pas trop populaire à cause de la qualité de l’équipe.

Mon équipe Mise-O-Jeu cette semaine

Tags: