Notre pari sur la finale de la NBA

Embed from Getty Images

La finale de la Coupe Stanley est toujours un moment plaisant dans le calendrier de hockey, mais elle vient avec un inconvénient majeur; il n’y a presque plus de hockey à la télévision. Bien évidemment, ça devrait nous permettre de profiter du beau temps à l’extérieur, mais il y a des soirs où tu as encore le goût de regarder du sport de haut niveau même s’il n’y a pas de hockey qui se joue.

L’option idéale dans ce temps-là est probablement la finale de la NBA, dont l’horaire fonctionne assez bien avec celle de la LNH. Comme tu vas le voir plus bas (et dans les cotes de Mise-O-Jeu), ce n’est pas nécessairement une finale qui sera autant disputée que celle sur la glace, mais c’est quand même une chance de voir plusieurs joueurs qui sont en train d’inscrire leur nom dans l’histoire de la ligue en Kevin Durant, LeBron James, Steph Curry, Draymond Green et Klay Thompson.

Le problème avec ça, c’est que quatre des cinq gars jouent dans la même équipe, donc ce serait trop facile (et pas assez payant) de parier sur Golden State. Après tout, les 24 analystes d’ESPN ont tous prédit un championnat des Warriors et seulement deux d’entre eux croient que ça va se rendre jusqu’à sept matchs. Mon pari sera donc un peu plus spécifique et pas mal plus payant.

Pour revenir aux analystes d’ESPN, 16 des 24 ont choisi une finale qui se décidera en cinq parties et c’est facile de comprendre pourquoi. L’écart de talent est tout simplement incroyable entre les deux équipes et le nombre de joueurs qui peuvent supporter James dans sa conquête du titre est franchement mince. Kevin Love, lorsqu’il sera de retour de blessure, est le seul sur qui il peut compter à chaque soir tandis que Kyle Korver J.R. Smith, Tristan Thompson et Jeff Green sont des sacs à surprise et s’ils contribuent positivement lors d’un match ou deux, ce sera une bonne nouvelle pour Cleveland.

La série en cinq matchs est donc facile à prédire puisque ça impliquerait que les Warriors gagnent deux matchs faciles à la maison avant de se rendre à Cleveland. C’est là qu’il faut un peu mieux connaître Golden State parce qu’ils ont le talent nécessaire pour balayer les Cavaliers, mais ils ont aussi tendance à relaxer la pédale de gaz lorsqu’ils n’ont pas de pression. Ils vont donc probablement le faire dans le match #3 ou #4, ce qui permettra à LeBron de gagner un match à lui seul, mais ça les réveillera et ils vont gagner jusqu’à la fin.

Bref, ce n’est pas la série idéale pour ceux qui veulent de la nouveauté parce que c’est le même affrontement pour une quatrième année consécutive. Elle n’offrira pas de parité non plus, mais elle a quand même le potentiel d’offrir un bon spectacle parce qu’il y a beaucoup de talent en place et ça devrait mener à quelques performances spectaculaires.