Nos paris sur le repêchage amateur

On parle beaucoup du repêchage d’expansion ces temps-ci, mais il y en a un autre qui aura lieu plus tard cette semaine. Le repêchage annuel amateur commencera vendredi soir à Chicago. Comme c’est le cas à chaque année pour cet exercice, j’ai ressorti mes paris favoris pour l’encan amateur et il y en a beaucoup cette fois-ci.

Avant de commencer, c’est toutefois bon de noter que les cotes de Mise-O-Jeu changent rapidement après la publication de l’article. C’est parce que les lecteurs du 25stanley ont tendance à parier beaucoup, ce qui force Loto-Québec à s’adapter rapidement pour limiter son risque.

Pour chaque pari, je vais noter la position des joueurs dans le classement de Bob McKenzie puisque c’est vraiment LA référence en la matière. McKenzie est excellent pour prévoir où les gars vont sortir grâce à son sondage auprès de 10 recruteurs, donc c’est toujours à garder en tête quand tu paries.

Heiskanen (3) vs Vilardi (5) et Mittelstadt (6)

Ce sont probablement les Stars qui vont décider de ce pari-là et même s’ils ont souvent été liés à Vilardi, je prends Heiskanen ici parce qu’ils savent à quel point la profondeur à la défense est importante pour avoir du succès dans la LNH. Aussi haut dans le repêchage, ils pourraient même prendre un gars qui pourrait aider rapidement. Ceci étant dit, ce n’est pas impossible non plus que les Stars prennent Hischier ou Patrick à cause d’un joueur du pari suivant qui s’est inséré dans le top 3. Si c’est le cas, l’Avalanche n’a pas nécessairement une ligne bleue remplie de talent non plus et Heiskanen serait un bel ajout finlandais pour Mikko Rantanen, qui sera un joueur important du futur au Colorado.

Cale Makar (4) vs Cody Glass (8) et Owen Tippett (10)

La cote de Makar est constamment en hausse et Bob McKenzie a même confié qu’un recruteur l’a mis au premier rang dans son sondage. C’est donc bien possible qu’il se faufile dans le top 3, mais sinon, il ne devrait pas attendre trop longtemps. Il devrait d’ailleurs sortir avant des gars de l’autre question tandis que Glass et Tippett vont probablement devoir attendre que Vilardi et Mittelstadt soient choisis avant d’entendre leur nom. Leur attente ne sera pas interminable, mais elle sera tout de même plus longue que celle de Makar, dont les atouts offensifs font rêver les recruteurs présentement.

Elias Pettersson (7) vs Martin Necas (11)

À chaque fois qu’un négligé est en avant sur la liste de Bob, je vais parier sur lui, c’est aussi simple que ça. Necas est en avant de Pettersson sur la majorité des listes, mais encore une fois, c’est celle de Bob qui compte. Pettersson a monté tout au long de l’année grâce à sa production dans la 2e division suédoise, donc ce n’est pas trop surprenant de voir que ça se poursuit à l’approche du repêchage. C’est un gars spectaculaire qui a un bon maniement de rondelle en plus d’une bonne production sur la feuille de pointage, donc c’est facile de voir comment les recruteurs pourraient tomber en amour avec lui.

Cal Foote (20) vs Erik Brannstrom (29)

C’est le dernier pari du combo de 4 paris que je propose à tout le monde. Plus tu descends dans le repêchage, plus tu t’exposes au risque parce que tu ouvres la porte à plus d’équipes qui peuvent sortir une surprise dispendieuse. Ceci étant dit, l’écart entre les deux joueurs ici est trop important pour être ignoré. En plus, Foote bénéficie de son père, qui a joué contre une tonne de dirigeants de la ligue. Ça facilite donc ce choix pour eux et ça lui donnera une petite poussée. Cette poussée est probablement représentée dans ce classement, mais on pourrait en voir une autre au repêchage et avec ces cotes, ça donne un pari très intéressant.

Nico Hischier (1) vs Nolan Patrick (2)

Ce n’est pas mon pari favori parce que c’est trop serré au sommet et ultimement, c’est seulement la décision des Devils. En plus, c’est possible qu’il descendent et si c’est le cas, j’ai l’impression que ça augmentera les chances que Patrick soit le premier choix. Ceci étant dit, on parle d’un négligé qui est en avance dans le classement de McKenzie, donc je vais l’insérer à quelques combos. Le fait que je pense que Hischier soit le meilleur des 2 m’aide certainement à placer cet argent.

Juuso Valimaki (14) vs Timothy Liljegren (16)

Ce pari-là est pas mal plus à cause de la cote parce que si je travaillais pour une équipe, je suggérerais de prendre Liljegren entre les 2. Le défenseur suédois était vu comme l’un des meilleurs joueurs disponibles pour ce repêchage avant le début de la campagne, mais la maladie lui a empêché de bien jouer et il a glissé dans le classement. J’espère certainement que cette glissade se poursuivra au cours du repêchage parce que la cote de Valimaki est vraiment appétissante.

Michael Rasmussen (9) vs Eeli Tolvanen (17)

Encore une fois, ce n’est pas un choix que j’aimerais, mais l’écart entre les deux joueurs est trop gros. Rasmussen a flop écrit partout sur lui, mais c’est un gros centre qui a des bonnes statistiques de base, donc il va être pris très tôt. Quelqu’un va faire une grosse erreur avec lui, donc aussi bien en profiter, particulièrement si tu te cherches un pari plus sécuritaire pour compléter un combo.

Nick Suzuki (12) vs Kailer Yamamoto (24)

Encore une fois, on parle d’un pari parfait pour compléter un combo si tu en as besoin. Ironiquement, ce sont deux joueurs que j’aime bien, mais Suzuki est clairement mieux vu par la communauté des recruteurs. Tu ne te rendras pas riche avec ce pari-là, mais c’est quand même une option intéressante.

Ryan Poehling (19) vs Klim Kostin (18)

C’est le seul pari du groupe où je prends un gars qui est derrière son « adversaire » et ce n’est pas un hasard que Kostin soit Russe. On sait que les joueurs de cette nationalité en prenne toujours un coup au repêchage et même si c’est probablement déjà représenté dans ce classement, je pense que ce sera pire le jour du repêchage parce qu’il faut malheureusement du guts pour prendre un Russe en première ronde. Avec la grosse cote de Poehling, c’est une chance que je suis prêt à prendre.

Robert Thomas (21) vs Jason Robertson (30)

C’est la version un peu plus payante des paris de Suzuki et Rasmussen dans le sens qu’il est assez sécuritaire si l’on se fie aux rangs, mais le paiement est plus intéressant. Thomas est un centre complet qui est capable de produire, donc c’est certain qu’il va avoir des partisans dans ce repêchage et même s’il a plus produit, Robertson sera ralenti par son coup de patin déficient et sa position d’ailier.

Urho Vaakanainen (22) vs Nicolas Hague (25)

Ce n’est pas un hasard si ce pari-là se retrouve en bas. Je l’ai à quelques endroits à cause de la cote et du classement de McKenzie, mais Hague est le genre de défenseur qui monte rapidement au repêchage parce qu’il est gros et qu’il est capable de marquer. Vaakanainen est intrigant, mais il a connu une saison décevante et ça pourrait lui coûter quelques places vendredi. J’espère que non à cause de sa cote, mais c’est certainement une possibilité.

J’y vais avec l’over parce qu’il y a 9 défenseurs dans le top 31 de Bob McKenzie. C’est donc dire que s’il a raison, ce pari sera gagnant. Aussi, on retrouve deux défenseurs (Pierre-Olivier Joseph et Henri Jokiharju) au 33e et 34e rang, ce qui veut dire qu’ils pourraient monter en première ronde et nous aider à gagner ce pari. En plus, le choix supplémentaire avec l’arrivée de Vegas pourrait être très payant ici.