Christophe Perreault

Nos paris sur le championnat mondial junior

Embed from Getty Images

Pour plusieurs, le 26 décembre signifie le boxing day. Il y a des rabais sur tout ce qui est possible et imaginable et ça crée de l’achalandage incroyable dans à peu près tous les magasins. Par contre, je n’ai jamais vraiment été de type magasinage et pour moi, le 26 décembre veut surtout dire le début du championnat mondial junior.

Cette année, il se dispute dans l’Ouest, ce qui est assez cool puisque tu peux faire tes activités hivernales pendant la journée et tu vas être certain d’avoir du sport à la télé toute la soirée. Ce qui est encore plus cool, c’est que Mise-O-Jeu me permet d’allier mes deux passions en me laissant parier sur le hockey junior. Je pensais donc te donner mes trois paris préférés pour cette première journée d’activités.

On commence avec le gros match de la première journée. Ce n’est pas que la Suède a une mauvaise équipe, bien au contraire. Comme d’habitude, leur ligne bleue est paquetée avec Brannstrom, Boqvist et Sandin. Par contre, je me demande d’où les buts viendront alors qu’Isac Lundestrom aura surtout un rôle défensif comme premier centre de l’équipe.

Du côté des Finlandais, ce n’est pas la force offensive qui manque. Eeli Tolvanen est le gros nom du groupe, mais il y a aussi Rasmus Kupari, Kaapo Kakko, Aleksi Heponiemi et les fans du Tricolore voudront suivre Jesse Ylonen. Devant le filet, ils ont l’un des meilleurs gardiens du tournoi en Ukko-Pekka Luukkonen et dans les gros matchs comme celui-ci, c’est souvent cette position qui fait la différence au mondial junior. Ce sera un gros match, mais j’ai vraiment l’impression que les Finlandais ont les gros canons pour battre leurs rivaux.

Parier l’over sur le championnat mondial junior est pratiquement rendu une tradition aussi grosse que le tournoi pour moi. Ça a tendance à se calmer au fur et à a mesure que le tournoi avance, mais on voit souvent beaucoup de buts en entrée de jeu. Je vais t’avouer que le chiffre du match du Canada contre la Danemark m’effraie un peu, mais il faut prendre des risques pour avoir une cote de plus de 8. En plus, quand tu te mets à écouter cette compétition, tu te sens comme le plus grand innocent du monde si tu as parié l’under parce que la talent offensif en place est incroyable tandis que les réflexes défensifs ne sont pas toujours au même niveau.

On finit avec une autre grosse cote. J’ai déjà expliqué un peu plus haut pourquoi j’aimais la Finlande dans ce tournoi, mais s’ils battent vraiment les Suédois, ils se placent dans une situation parfaite pour finir au sommet de leur groupe. Il leur restera les Américains comme gros défi, mais sinon, ce sont des matchs obtenables.

C’est bon à noter puisque s’ils finissent premiers, ils devraient éviter le Canada jusqu’à la finale. En plus, leur match de demi-finale serait contre la Russie ou ceux qui ont connu la pire phase de groupe entre les Américains et les Suédois. Ils auraient donc vidé des cartouches tandis que les Finlandais auraient un match plus facile contre le Danemark ou la Suisse.

Bien évidemment, ce n’est qu’un scénario hypothétique, mais j’y crois. Encore une fois cette année, la Finlande a une belle équipe qui pourrait en surprendre plus d’un grâce à sa force de frappe offensive et son bon gardien. C’est une recette enviable dans ce tournoi et c’est pour ça que je vais les backer.

Tags: