Nos paris sur la saison 2015 de la NFL

[oboxads]

Même si le prochain film de Will Smith nous rappelle les problèmes éthiques qui viennent avec la NFL, j’ai vraiment hâte au retour du football américain (et surtout au retour du NFL RedZone). Il reste encore une dizaine de jours avant le match d’ouverture au Gillette Stadium, mais la 3e semaine de la pré-saison (qui est la dernière répétition pour les partants des 32 équipes de la ligue) s’est terminée dimanche soir, ce qui veut dire qu’on sait à peu près quelles sont les forces en présence.

Avec cette connaissance, on peut se rendre sur Mise-O-Jeu pour trouver les paris les plus attrayants et c’est ce que j’ai fait avec les over/under rendus disponibles par Loto-Québec. Voici mes 5 options préférées dans le lot :

Arizona

Quand Carson Palmer est ton quart-arrière, tu dois malheureusement avoir un bon substitut. Il fait bien le travail lorsqu’il est sur le terrain, mais il a toujours eu de la misère avec les blessures et sa situation ne s’améliorera pas à 35 ans. L’an passé, les Cards ont gagné les 6 matchs auxquels il a participé, mais ils ont maintenu une fiche de 5-5 lorsqu’il n’était pas là.

Malgré ces fiches, l’Arizona a gardé les mêmes substituts derrière Palmer. Avec un horaire pas mal plus compliqué (la fin de saison est particulièrement ridicule), ça risque d’être plus difficile pour l’Arizona et je ne pense pas qu’ils vont jouer au-dessus de 500.

Denver

Parlant de quart âgé, Peyton Manning est rendu à 39 ans et ça l’affecte clairement. Le nouveau coach de l’équipe, Gary Kubiak, tente de diminuer sa tâche pour l’aider en fin de saison, mais comme l’ardeur au travail de Manning lui a permis de se rendre où il est, c’est difficile de faire la transition.

Ce n’est pas le seul problème entre Kubiak et Manning puisque le système préféré du coach n’est pas idéal pour le style de jeu de l’ancien des Colts. On ajoute ça à une ligne offensive diminuée et on se retrouve avec une situation assez inquiétante à ce niveau. C’est rarement une bonne idée de parier contre un gars aussi solide que Manning, mais en voyant cette cote, je me rends compte que je ne suis pas le seul à penser ainsi.

Bucs

Contrairement à ce qu’on voit dans la LNH, le premier choix dans le repêchage de la NFL a un impact important et immédiat sur l’équipe qui a la chance de détenir cette sélection. Les Panthers de la Caroline en 2011 (6-10) sont les derniers à ne pas avoir obtenu au moins 7 victoires l’année suivant leur premier choix (Cam Newton). Les Bucs devraient donc être les prochains à bénéficier de ce rebond.

Je ne pense pas que Jameis Winston soit si bon que ça, mais il est meilleur que les anciens quarts des Bucs. Comme plusieurs de leurs défaites (8 sur 14) étaient par moins d’un touché, cette différence pourrait être suffisante pour obtenir pas mal plus de victoires. En plus, le calendrier de Tampa est l’un des plus faciles de la ligue, ce qui devrait grandement aider.

Miami

Les 5 premiers matchs de la saison des Fins sont extrêmement faciles (à Washington, à Jacksonville, Bills, Jets, au Tennessee). Ça devient un petit plus compliqué par la suite, mais pas tant que ça, donc ça ne leur prendra pas une si bonne équipe pour obtenir 9 victoires. Ce n’est pas l’équipe avec le plus de profondeur dans la ligue, mais les partants sont suffisamment solides pour commencer avec une fiche de 4-1 ou de 5-0 et ça devrait leur permettre d’avoir 9 ou 10 gains à la fin de la saison.

Washington

C’est aussi difficile de parier contre Peyton Manning que c’est facile de parier contre Washington. Il s’agit d’une des organisations les plus chaotiques de la ligue et ces niaiseries affectent définitivement le produit sur le terrain. Les coachs ont finalement réussi à convaincre le propriétaire de bencher RGIII pour Cousins, mais ils ont eu besoin de beaucoup de patience et de l’aide des médias.

S’il y a autant de niaisage dans la pré-saison, ça devrait être encore plus compliqué lorsque l’organisation enlignera les défaites. Cette formation a le potentiel d’être catastrophique cette saison, donc c’est assez logique de parier contre eux.