Nos paris sur la première ronde dans l’Est

Embed from Getty Images

Malheureusement, le Canadien ne participera au hockey le plus plaisant de l’année au cours des séries éliminatoires. Par contre, ça ne veut pas dire que le hockey sera moins bon, loin de là. C’est certain que c’est moins plaisant sans équipe préférée à encourager, mais c’est là que Mise-O-Jeu vient aider parce qu’un peu d’argent investi sur une équipe va soudainement te donner des équipes préférées dans ces séries. Voici les choix que je te suggère dans l’Est :

Ce n’est pas la plus grosse cote, mais je n’ai pas le choix d’y aller avec Pittsburgh ici. Non seulement, ils ont remporté les quatre matchs entre les deux équipes cette saison, mais c’est aussi une équipe qui a pris son envol en deuxième moitié de campagne. Le gros problème pour Philadelphie se situe au niveau du désavantage numérique, qui est l’un des pires de la LNH. Contre le talent des Penguins, ce n’est pas une recette gagnante et on l’a vu cette saison alors que les Penguins ont profité de cinq de leurs 12 opportunités contre Philadelphie. C’est en partie ce qui explique pourquoi les Flyers ont accordé cinq buts à Pittsburgh lors de tous leurs matchs.

Les Flyers ont quelques joueurs capables de marquer également (Giroux, Couturier, Voracek, Simmonds, Konecny, Gostisbehere et Provorov), mais derrière eux, il manque énormément de profondeur. Il y a quelques années, ça aurait été correct contre les Penguins, mais on parle d’une formation qui peut se permettre d’aligner Sheary, Kessel et Brassard sur la troisième ligne. Ces gars-là pourraient se payer un festin contre des Andrew MacDonald, Brandon Manning et Jori Lehtera. Ce dernier sera particulièrement un problème pour Philadelphie puisqu’il est peut-être le pire patineur de la LNH et contre Pittsburgh, ça ne pardonne pas.

La cote m’a forcé à chercher des scénarios où les Flyers pourraient gagner cette série, mais à part un effondrement de la part de Matt Murray, je ne vois pas ce qui pourrait causer ce résultat. Certains pourraient être tentés de dire que Philadelphie pourrait brasser les Penguins, mais l’avantage numérique rend cette tactique extrêmement dangereuse et je serais surpris de voir les Flyers l’adopter.

C’est le pari que j’aime le moins dans mes huit de la première ronde, mais des fois tu n’as pas le choix. Je pense que le Lightning est une équipe sur-évaluée qui va avoir des problèmes en séries, mais ce ne sera pas contre les Devils. Tampa Bay a l’avantage dans tous les aspects du jeu contre des Devils qui peuvent déjà qualifier leur saison de succès.

La possible absence de Steven Stamkos pour le début de la série pourrait en effrayer quelques-uns, mais la profondeur de Tampa à l’attaque est tellement solide qu’ils n’ont pas besoin de vraiment s’en inquiéter. C’est l’un des facteurs qui jouent en faveur des Devils, tout comme la présence de Taylor Hall qui pourrait voler un match ou deux. Il y a finalement la vitesse du New Jersey qui pourrait être problématique pour quelques défenseurs de Tampa Bay, mais on commence à fouiller loin pour trouver des causes de surprise. Le Lightning devrait se tirer d’affaire sans trop de problème dans cette série. Ce sera une toute autre histoire en deuxième ronde…

J’écris ça parce que les deux autres équipes de l’Atlantique sont épeurantes. Je dois admettre que la cote m’a fait douter pour les Leafs, mais je voulais absolument prendre les Bruins dans ces séries, donc j’ai opté pour le choix plus sécuritaire même si je m’attends à une longue série.

Brad Marchand est le gars qui m’a convaincu d’opter pour les Bruins parce que c’est un ailier gauche. Lorsqu’on regarde le côté droit de la défense des Leafs (Hainsey, Polak et Zaitsev), on voit rapidement pourquoi c’est un problème. Le #63 risque de s’amuser comme un petit fou dans cet affrontement de première ronde et c’est ce qui pourrait faire la différence.

D’ailleurs, on aura là deux attaques extrêmement profondes. À Montréal, Andreas Johnsson et Ryan Donato seraient l’histoire de l’été. Dans cette série, ils risquent de manquer le premier match parce que leur entraîneur respectif préfèrent d’autres joueurs. On ne peut donc pas vraiment critiquer la profondeur à l’attaque des Bruins même si la force de l’attaque de cette équipe est encore leur premier trio qui est l’un des meilleurs si ce n’est pas le meilleur premier trio de la LNH. Frederik Andersen est capable de voler la série pour Toronto, mais Tuukka Rask peut faire la même chose pour les Bruins.

Normalement, je dirais que l’historique entre les deux équipes n’auraient pas d’importance, mais dans ce cas-ci, l’effondrement de Toronto dans le septième match de la première ronde de 2013 pourrait avoir un impact. Ce n’est pas nécessairement à cause des joueurs puisqu’il ne reste plus beaucoup de gars qui ont vécu ce match, particulièrement du côté de Toronto, mais ce sera pour les partisans de Toronto qui sont marqués par cette série et ça pourrait tuer l’un des meilleurs avantages de la glace de la LNH. Les journalistes vont aussi ramener ce scénario-là quand cette série va s’étirer et dans un affrontement aussi serré, ça pourrait faire la différence. Ce n’est pas pour ça que je prends Boston, mais je suis content de l’avoir de mon bord.

C’est la seule surprise que je prends en première ronde. Les Jackets me font beaucoup penser aux Prédateurs de l’année passée. C’est une équipe qui a bien fini l’année, qui est le choix de plusieurs membres de la communauté des statistiques avancées, qui comptent sur plusieurs étoiles à l’attaque qui vont se faire un nom cette année (Panarin, Wennberg, Atkinson et Dubois), qui a une paire de défenseurs élite (Jones-Werenski) et un gardien parmi les meilleurs à sa position qui est sous-évaluée à cause d’une raison particulière (une mauvaise saison régulière pour Rinne et un mauvais historique en séries pour Bobrovsky).

C’est une solution gagnante à mes yeux. Je sais que l’inclusion de Panarin t’as peut-être surpris dans le groupe des joueurs méconnus puisqu’il s’est déjà fait un nom à Chicago. Par contre, lors de ces séries, il pourrait finalement se faire reconnaître comme l’un des meilleurs joueurs offensifs de la LNH, ce qu’il a été à nouveau cette saison.

Les Capitals sont toujours épeurants à éliminer en première ronde dans des prédictions, mais la vérité, c’est qu’ils ne savent même pas qui est leur gardien partant pour cette série. Holtby a un historique incroyable en séries, mais il a perdu la carte, arrêtant plus de 90% des tirs dans seulement deux de ses sept derniers départs. De l’autre côté, Grubauer est un inconnu en séries, mais c’est lui qui était leur meilleur gardien en fin de saison. Un mauvais choix de la part de Barry Trotz, qui est sur le point de perdre son emploi, et les Caps perdent l’avantage de la glace très rapidement.

AJOUT : Ils ont finalement opté pour Grubauer.

Washington est encore meilleur en avantage numérique, mais les Jackets sont la meilleure formation à égalité numérique et en séries éliminatoires, c’est souvent ce qui compte. C’est pour ça que j’y vais avec Columbus et ce ne sera probablement pas la dernière fois que je vais les prendre en séries.

Tags: