Nos paris sur la finale de la Coupe Stanley

Avec la finale de la Coupe Stanley qui commence ce soir, c’est le temps de se prononcer et d’investir un peu d’argent sur Mise-O-Jeu si c’est ton genre et que tu aimes les options disponibles. Personnellement, j’en ai ressorti deux qui me tentaient plus que les autres, donc voici mes suggestions quelques heures avant le début de la finale :

Si Subban gagne la Coupe à Nashville, tu veux pouvoir te vanter du fait que tu avais de l’argent là-dessus. Par contre, je ne te suggère pas seulement ce pari pour l’histoire. Les deux équipes arrivent à la finale avec une grosse perte qui crée une faiblesse dans leur alignement (Ryan Johansen et Kris Letang) et il y a une semaine, j’aurais dit que ça avantageait Pittsburgh puisque les Preds avaient trop d’autres pertes derrière Johansen, mais les retours de Fisher et Smith aident grandement de ce côté. Les Penguins recevront aussi des renforts (Hornqvist), mais l’avantage du repos va clairement à Nashville, qui ont joué un match de moins que Pittsburgh lors de chaque ronde. Avec l’alignement magané des deux formations, c’est un avantage non-négligeable.

Aussi, Peter Laviolette semble modifier son alignement pour cette série et si ça veut dire que Cody McLeod ne jouera pas, c’est un gros avantage pour Nashville. Le matchup n’est pas vraiment avantageux pour l’édition des Penguins que l’on a vue cette année. L’an passé, avec 3 bons trios, ils auraient causé de gros problèmes à Peter Laviolette, mais cette année, Kessel joue avec Malkin, ce qui veut dire qu’on verra la paire Ellis/Josi ou Subban/Ekholm contre ce trio alors que l’autre s’occupera de Crosby et ça va grandement limiter l’attaque des Penguins. À moins que Nick Bonino retrouve sa magie des dernières séries, l’attaque de Pittsburgh peut être arrêtée par Nashville.

Ceci étant dit, je peux comprendre pourquoi Pittsburgh est favorisé dans cette finale. Ils ont l’avantage de la glace et le meilleur gardien, ce qui est un combo extrêmement intéressant en séries. C’est sans parler de Crosby et Malkin, qui forment un duo de centres inégalé dans la LNH. Ceci étant dit, je crois que la ligne bleue des Preds a ce qu’il faut pour faire pivoter la série en leur direction. D’ailleurs, parlant de tous ces joueurs, c’est le temps de se tourner vers le Conn Smythe.

Ça peut être étrange de lire que les Penguins ont l’avantage devant le filet quand l’autre gardien est le favori pour être nommé MVP des séries, mais je pense quand même que c’est le cas. Pekka Rinne a été étincelant depuis le début des séries, mais je ne lui fais toujours pas pleinement confiance et il commence à y avoir certains trous dans l’armure. Après avoir conservé un % d’arrêts ridicule de 97,62% contre les Hawks, il a été à 92,82% pendant le reste des séries. Encore une fois, ce n’est pas mauvais, mais ce n’est pas le 94,1% que plusieurs vont citer dans leur preview de cette série.

C’est ce qui m’amène au joueur principal qui a justifié mon choix pour « Tout autre joueur ». En regardant les statistiques de Pekka Rinne, les journalistes vont se rendre compte qu’il y a un seul gardien qui a joué plus d’un match avec un meilleur % d’arrêts que le gardien des Preds depuis le début des séries. Il s’agit de Matt Murray qui est à 94,6%. Il n’a commencé que 4 matchs, mais il a été sublime pendant ces rencontres et c’est pour ça qu’il ne faut pas l’écarter de cette course. S’il continue ainsi, il méritera certainement de faire partie de cette discussion.

Je pense qu’il peut bien faire contre les Preds. L’absence de Johansen aide clairement de ce côté, mais il faut aussi mentionner l’avantage numérique de Nashville qui n’est pas optimale à cause de sa trop grosse dépendance sur les tirs de la pointe. Ils ne devraient donc pas gâcher ses chiffres de ce côté-là. En plus, Murray est un très bon gardien et des fois, c’est aussi simple que ça. Il ne pourra pas maintenir 94,6% parce qu’aucun gardien ne peut le faire, mais il est solide et il peut très bien voler un match ou deux.

Si c’est le cas, c’est là que sa candidature devient intéressante puisque ce narratif se joindra au fait qu’il pourrait gagner sa 2e Coupe Stanley à son année recrue. Ce sont les journalistes qui votent pour ce trophée et ils veulent une bonne histoire. Celle de Murray est bonne et ils l’ont probablement déjà remarqué en regardant les chiffres de Rinne.

Pour ce qui est des autres joueurs des Penguins, Kessel ne l’a pas gagné l’an passé alors qu’il avait été beaucoup plus solide tandis que Malkin et Crosby ont déjà gagné le leur et leur candidature devrait être affectée par la ligne bleue de Nashville. Bref, c’est un bon pari pour hedger le choix des Preds pour la Coupe.

Ceci étant dit, il ne tombe pas nécessairement à l’eau si Nashville gagne puisque quelques gros buts d’un des défenseurs du top 4 pourraient lui permettre de devancer Rinne pour le Conn Smythe. Je suis prêt à prendre une cote de 9 pour avoir Murray, Arvidsson, Guentzel, Subban, Josi, Schultz, Ekholm et Ellis comme possibilités et c’est pour ça que j’ai fait ce pari.

Tags: