Nos paris sur la 2e ronde

Si tu suis cette chronique depuis le début de la saison, tu sais que c’est probablement une bonne nouvelle si tu paries contre moi et que si on est du même côté, c’est le temps de repenser à tes affaires. Ceci étant dit, j’ai encore confiance en mes choix pour la 2e ronde, donc voici où est mon argent sur Mise-O-Jeu pour le prochain tour :

Les Preds sont l’une des équipes qui ont sauvé ma première ronde et en gagnant l’Ouest, ce qui est encore très possible, ils pourraient aussi sauver mes séries en plus d’une partie de ma saison. C’est donc évident que je vais les prendre contre des Blues qui se sont faits DOMINER par le Wild. Bruce Boudreau avait raison lorsqu’il a dit qu’ils n’étaient pas la meilleure équipe même s’ils avaient gagné 4 matchs.

Jake Allen a été incroyable, mais Pekka Rinne a été tout aussi bon et si les Blues ne gagnent pas la lutte devant le filet, ils ne gagneront pas grand chose dans cette série. La ligne bleue de Nashville est immensément supérieure et ils ont un premier trio digne de ce nom alors que Tarasenko est encore tout seul au Missouri. Bien évidemment, il est assez bon pour me donner des sueurs froides en compagnie d’Allen, mais si ce dernier se plante, il n’y a rien derrière lui. Si ça arrive à Rinne, les Preds ont Juuse Saros, qui est peut-être même meilleur.

Je m’excuse aux fans du Canadien, mais les Ducks ont l’équipe parfaite pour stopper les Oilers. La ligne de Cogliano-Kesler-Silfverberg a été l’une des meilleures pour calmer les meilleurs éléments adverses cette année, donc elle va s’occuper de McDavid. Kassian et Desharnais étaient des belles histoires en première ronde, mais ils ne seront pas suffisants pour compenser, surtout contre une ligne bleue d’Anaheim qui a eu le temps de soigner ses bobos. C’est malheureux pour Edmonton puisque c’est un mauvais matchup, mais ils vont avoir plusieurs autres chances au cours des prochaines années.

Les Sens sont probablement l’équipe qui a le plus changé mon point de vue en première ronde. Le retour de Clarke MacArthur et le ménage de Guy Boucher a permis de transformer un 3e et une 4e ligne atroces en force de l’équipe alors que Karlsson est toujours le meilleur joueur de la ligue à sa position malgré sa blessure. Boucher est un gars extrêmement effrayant derrière un banc et j’ai confiance en ses moyens de limiter les contre-attaques de New York. S’ils n’ont pas ça, New York n’a pas grand chose et leur ligne bleue est toujours aussi atroce.

Lundqvist n’est pas le gars contre qui je préfère parier, mais Craig Anderson s’est toujours bien débrouillé en séries. Le problème de Montréal contre les Rangers était la relance de l’attaque et ce ne sera pas le cas des Sens contre New York grâce à Karlsson. Tant que la paire Ceci-Phaneuf limite les dégâts, les Sens auront la chance de représenter l’Atlantique en finale de conférence où ils se feront démolir par le gagnant de l’autre série.

C’est la vraie finale des séries. On a là les deux meilleures équipes de la ligue et avec Kris Letang, je prendrais Pittsburgh. Par contre, le défenseur québécois est absent et je vois mal comment ils peuvent compenser. Certains vont prendre les Penguins en pointant vers les problèmes des Caps contre les Leafs, mais Toronto est supérieur à Columbus à mes yeux, donc ce n’est rien de trop inquiétant.

J’aime bien Fleury, mais Holtby lui est supérieur, la défense de Pittsburgh sans Letang tire de la patte par rapport à celle des Caps et même si Pittsburgh a Crosby et Malkin, j’adore le groupe d’attaquants des Caps. Ça devrait être un affrontement incroyable, mais je pense bien que la troupe de Barry Trotz gagnera une 2e série serrée de suite.

Tags: