Nos paris pour le 3e match Lightning-Rangers

Lundqvist

Je n’ai aucune idée qui gagnera le 3e match entre les Rangers et le Lightning, mais ce n’est pas ça qui va m’empêcher de parier sur le match. J’ai donc trouvé deux paris intéressants qui donnent un combo avec une cote de 8,2 sur Mise-o-jeu.

Under

[oboxads]

On commence avec le pari le plus facile lorsqu’on parle des Rangers. Ce pari aurait été payant dans 10 des 14 matchs de New York jusqu’à maintenant dans les séries et 3 des 4 exceptions ont eu lieu pendant le 2e match de la série.

D’ailleurs, les 2es matchs des séries ont été assez offensifs dans l’Est cette saison. Les 7 séries ont vu 5 buts ou plus pendant le second affrontement jusqu’à maintenant. C’est une toute autre histoire pour les 3es matchs alors que ce pari aurait été payant dans les 6 séries de l’Est jusqu’à date. 5 de ces 6 rencontres se sont soldées avec seulement 3 buts alors que l’autre a terminé avec un score de 1-0, donc il semble y avoir un aspect défensif lorsque la série change d’aréna.

Quand on y pense, c’est logique puisque c’est au tour de l’équipe la moins bien classée d’avoir le dernier changement et l’avantage au niveau des affrontements de trios qui vient avec. Ce changement de situation force les deux coachs à changer de stratégie pendant le match, ce qui affecte la création offensive. En plus, avec Alain Vigneault et Jon Cooper, on a deux coachs qui excellent au niveau des ajustements et qui devraient resserrer la vis après le match offensif de lundi.

C’est sans parler d’Henrik Lundqvist, qui a le don de rebondir après une mauvaise prestation. Ben Bishop est aussi en train de prouver qu’il est un pas pire gardien de séries, ce qui est excellent pour un pari sur l’Under.

Pénalités

C’est très rare que je parie sur les pénalités, mais quand c’est le cas, je mets toujours mon argent sur une égalité entre les deux équipes. Les officiels ont tendance à égaler les punitions pendant un match et comme 538 l’a prouvé la semaine dernière, c’est encore pire en séries.

Le seul biais qui reste habituellement en séries est celui qui avantage un peu l’équipe locale, ce qui est encore mieux pour ce pari puisque Tampa Bay a été plus puni que New York cette saison. Par contre, les deux officiels pour ce match seront le favori de Brandon Prust Brad Watson et Eric Furlatt, deux gars qui n’avantagent pas l’équipe locale depuis le début des séries. Furlatt a donné exactement le même nombre de punitions aux équipes locales et visiteuses depuis le début des séries, donc ça vaut probablement la peine de mettre un vieux 2$ en papier sur cette tendance statistique.