Nos paris pour la 1re ronde dans l’Est

Avec les séries sur le point de commencer, c’est le temps de faire des prédictions. Si tu es assez confiant ou si tu aimes mettre de l’argent sur tes croyances (je te laisse deviner dans quel camp je me retrouve), la meilleure façon de le faire est de parier sur les séries. Pour chaque série, je vais y aller de mon pari Mise-O-Jeu. Je vais juste choisir l’équipe parce que j’ai eu une saison de marde et que je ne veux pas me compliquer la tache c’est trop difficile de choisir le bon nombre de matchs et la chance a trop son mot à jouer là-dedans.

On commence avec l’Est parce que c’est plus simple :

Je suis déçu que les Bruins ne soient pas négligés ici vu que c’est Ottawa qui a l’avantage de la glace, mais je ne peux pas dire que je suis surpris. Les Sens sont la pire équipe en séries tandis que les Bruins ont les meilleurs chiffres de possession de la LNH au cours de leurs 25 derniers matchs, donc le choix est assez facile ici. Craig Anderson va peut-être voler un match ou deux, mais sans la présence de Karlsson à 100%, c’est très difficile de voir comment les Sens vont contrer le top 6 dévastateur des Bruins. Les blessures à la ligne bleue vont nuire à Boston, mais pas assez pour pour permettre aux Sens de réduire, surtout avec la présence de McAvoy. On dirait bien qu’on aura la série Canadiens-Bruins que l’on voulait une ronde plus tard…

J’adore Henrik Lundqvist, mais il ne peut plus faire de miracle à son âge et c’est ce que les Rangers lui demandent de faire derrière cette ligne bleue. Nick Holden est le 2e défenseur le plus utilisé à New York cette saison et il vient tout juste devant Brendan Smith depuis son arrivée des Wings. Leur gars le plus menaçant après McDonagh est Brady Skjei, mais il vient au 7e rang en termes de temps de glace moyen. Les Rangers ont des forces claires (profondeur à l’attaque et gardien élite), mais le Canadien est meilleur dans ces aspects en plus de pouvoir compter sur un top 4 décent à la ligne bleue. Lorsqu’on ajoute ça à l’avantage de glace, on se retrouve avec une équipe de Montréal qui devrait être en mesure de vaincre les Rangers à moins d’un autre incident impliquant Chris Kreider.

On va se le dire, on ne se le cachera pas, la perte de Kris Letang fait très mal aux Penguins. Par contre, je ne pense pas que ça va les rattraper pendant la première ronde. Matt Murray est plus ou moins capable de suivre Sergei Bobrovsky, ce qui tue le plus gros avantage habituel des Jackets. D’ailleurs, ces derniers ne rentrent pas en séries intacts puisque Zach Werenski doit jouer malgré une blessure à l’épaule. Il aurait joué un gros rôle dans cette surprise potentielle, mais sur une épaule, c’est difficile de voir comment il pourra traîner les siens. Finalement, on va entendre parler de Dubinsky qui ralentit Crosby, mais à part l’énerver et le blesser pour le reste des séries, il ne fera pas grand chose pour aider les Jackets dans cette série.

La cote n’est vraiment pas grosse et j’ai essayé de me convaincre de parier sur Toronto, mais les Caps sont en tout point supérieurs aux Leafs. Ces derniers vont avoir la chance de voir de près ce qui leur manque pour devenir une formation de premier plan. Ils vont peut-être gagner un match ou deux pour nous donner une petite frousse, mais les Caps ont clairement l’avantage sur la ligne bleue et devant le filet. Ultimement, c’est la recette du succès en séries et le fait que Washington dépend moins sur les unités spéciales que d’habitude va les aider grandement pendant le tournoi printanier.

Je sais que j’ai pris tous les favoris dans l’Est et ça fait en sorte que mes choix ne sont peut-être pas les plus excitants, mais j’aime ce que j’aime pour le moment. Ça va changer dans l’Ouest demain et en attendant, je vais espérer que pour l’une des rares fois, tous les favoris vont gagner en première ronde dans l’Est.

Tags: