Nos paris du jeudi

Embed from Getty Images

Les paris du jeudi est une chronique hebdomadaire dans laquelle je ressors les paris qui me semblent les plus intéressants dans la LNH. Pourquoi le jeudi? Parce que c’est souvent une journée remplie de matchs et que c’est plaisant de faire un peu d’argent avant la fin de semaine. Comme l’an passé, c’est que je vais inclure un lock que je vais jumeler à tous les paris suggérés afin de suivre l’argent que tu aurais fait en pariant 10$ sur chacun de mes choix jumelés au lock. Pourquoi le lock au lieu du match en réglementaire? Parce qu’il y a trop de matchs en prolongation et que tu veux cheerer pendant le trois contre trois. 

Fiche annuelle : 49-46
Perte annuelle : 52,63$

Le lock de la semaine

C’est toujours risqué de piger dans le March Madness pour un lock, mais je me suis tout de même penché sur le dernier match de la journée. Selon le classement KenPom, qui est la source en la matière en termes de basketball universitaire, Purdue est au 10e rang au pays tandis que Old Dominion doit se contenter du 113e échelon. L’écart de talent est donc énorme et même si la nervosité des Boilermakers pourrait aider Old Dominion, je crois que Purdue va passer au prochain tour.

Mes paris

Ça pourrait sembler être un choix bizarre considérant le fait que les Coyotes sont dans la course aux séries tandis que les Panthers se positionnent plus pour la loterie des prochaines semaines. Par contre, la Floride fait quand même bien à la maison cette saison (42 points en 36 parties). En plus, ils y vont avec Roberto Luongo, qui va toujours leur donner une chance de gagner, surtout contre une attaque limitée comme celle des Coyotes.

Le Canadien aussi est assez solide au Centre Bell cette saison (20-12-4) et ils accueillent des Islanders maganés. Jordan Eberle risque de jouer, mais il ne sera pas à 100% et Valtteri Filppula sera absent. Comme on parle d’un gros morceau de leur désavantage numérique, c’est peut-être ce que ça prendra pour relancer le Tricolore avec l’avantage d’un homme. S’ils parviennent à débloquer de ce côté à la maison, les Islanders sont dans le trouble.

C’est certainement mon choix le plus risqué dans cette chronique, mais il faut prendre des chances pour cette perte causée par quelques mauvais locks. Pour moi, malgré la faiblesse des Kings, c’est une très belle opportunité ici puisque les Sharks sont toujours sans Pavelski et Karlsson. Ils ont aussi une fiche très moyenne de 4-6-2 lorsqu’ils jouent le premier match de deux en deux soirs. C’est sans parler de Martin Jones qui n’arrête que 89,1% des tirs lui faisant face au cours de ses cinq derniers matchs. Les Kings ont une chance de gagner ce match-là, ils doivent seulement en profiter.

Je finis avec deux over qui me semblent tentants considérant les qualités défensives des deux équipes. Chicago est une machine à matchs offensifs et ce ne sont pas les Flyers qui vont les ralentir. C’est exactement la même chose pour les Sénateurs avec les Flames. On pourrait voir des feux d’artifices dans ces deux matchs, donc je n’ai aucun problème à prédire une tonne de buts même s’il faut aller dans le total additionnel sur Mise-O-Jeu.

Tags: