Christophe Perreault

Nos paris du jeudi

Embed from Getty Images

Les paris du jeudi est une chronique hebdomadaire dans laquelle je ressors les paris qui me semblent les plus intéressants dans la LNH. Pourquoi le jeudi? Parce que c’est souvent une journée remplie de matchs et que c’est plaisant de faire un peu d’argent avant la fin de semaine. Comme l’an passé, c’est que je vais inclure un lock que je vais jumeler à tous les paris suggérés afin de suivre l’argent que tu aurais fait en pariant 10$ sur chacun de mes choix jumelés au lock. Pourquoi le lock au lieu du match en réglementaire? Parce qu’il y a trop de matchs en prolongation et que tu veux cheerer pendant le trois contre trois. 

Fiche annuelle : 21-15
Profit annuel : 0,09$

Pour la première fois de l’année la semaine dernière, le lock a perdu et ça a liquidé la majeure partie du profit de la chronique. C’est décevant, mais ça arrive et il faut maintenant se rebâtir un coussin pour les fêtes et ça commence ce soir.

Mon lock

J’y vais avec le basketball universitaire ce soir puisque l’Arizona a plus de talent que Georgia Southern en plus d’avoir la chance d’affronter une équipe fatiguée. Même si ces derniers connaissent un bon début de saison, je suis pas mal certain que les Wildcats vont faire ce qu’ils auront à faire pour nous replacer dans une situation gagnante sur Mise-O-Jeu.

Mes paris

Les Islanders sont en train de revenir sur Terre et c’est notamment le cas à cause des performances décevantes de Robin Lehner. C’est lui qui sera devant la cage ce soir et ça permettra à des Bruins qui commencent à revoir des blessés revenir en action (Carlo et DeBrusk ce soir) d’avoir une très bonne chance de gagner. En plus, Rask s’est remis sur pied après sa petite pause et il a un % d’arrêts de 93,8% depuis ce temps-là, donc il permettra à son club d’avoir une chance.

Les Sens sont à la maison, mais c’est aussi un troisième match en quatre soirs pour eux. En plus de cette différence, il y a un écart considérable devant le filet. Henrik Lundqvist est tout feu, tout flamme en novembre avec une fiche de 6-1-1 et un % d’arrêts de 92,6% tandis que Craig Anderson a alloué un total de 23 buts à ses cinq derniers départs. Ce n’est pas surprenant de voir qu’il a perdu ses quatre derniers départs. Les Rangers ont déjà battu Ottawa cette semaine (4-2) et ils devraient le faire à nouveau.

C’est évidemment une grosse chance que je prends avec une formation en perte de vitesse contre un autre club pleinement à maturité. Par contre, les deux gardiens connaissent des problèmes présentement (trois défaites consécutives pour Crawford et Hellebuyck) et je fais plus confiance à Crawford pour redresser la barque même si c’est face à une formation dont la force de frappe offensive est évidente. Il faut dire que les Jets seront sans Byfuglien et Morrow, donc Hellebuyck n’aura pas une ligne bleue parfaite pour l’aider à se relancer et ultimement, ça pourrait faire la différence.

C’est drôle parce que l’option inverse a permis à un parieur de réaliser un gros gain il y a quelques jours. Il y a toutefois deux lancers de plus d’inclus cette fois-ci et j’ai aussi espoir que Ken Hitchcock ait eu un peu plus de temps pour instaurer son système défensif. Si l’on se fie au traitement de Kovalchuk par Willie Desjardins, il semble préconiser le jeu défensif lui aussi, donc je m’attends à un match assez plate, mais payant.

Les Golden Knights sont en feu avec quatre victoires consécutives et il n’y a pas de doute que le retour au jeu de Nate Schmidt a permis à cette équipe de se relancer. De l’autre côté, Markstrom n’arrête même pas 90% des lancers en novembre et les Canucks ne semblent pas avoir le talent nécessaire pour stopper Vegas, qui est revenu à sa forme de l’an passé.

Tags: