Nos paris du jeudi

Embed from Getty Images

Les paris du jeudi est une chronique hebdomadaire dans laquelle je ressors les paris qui me semblent les plus intéressants dans la LNH. Pourquoi le jeudi? Parce que c’est souvent une journée remplie de matchs et que c’est plaisant de faire un peu d’argent avant la fin de semaine. La nouveauté de l’année, c’est que je vais inclure un lock que je vais jumeler à tous les paris suggérés afin de suivre l’argent que tu aurais fait en pariant 10$ sur mes choix jumelés au lock. Pourquoi le lock au lieu du match en réglementaire? Parce qu’il y a trop de matchs en prolongation et que tu veux cheerer pendant le trois contre trois. 

Fiche de l’année : 54-48
Perte annuelle : 160,64$

Le lock de la semaine

San Antonio a longtemps été une équipe qui se serait retrouvée de l’autre côté du lock, mais ce n’est plus le cas. C’est une formation vieillissante qui ne compte pas sur son joueur étoile et qui a perdu six de ses huit derniers matchs. De l’autre côté, on a Golden State qui doit pousser la machine à cause des Rockets de Houston pour la lutte du premier rang dans l’Ouest. Ils devraient donc être motivés et dans ce temps-là, ils sont vraiment difficiles à battre.

Mes paris

Les Jackets connaissent de bons moments, eux qui viennent de battre les Golden Knights tandis que c’est une autre histoire pour le Colorado, qui n’a que quatre gains à ses 10 derniers matchs. Columbus y va avec Korpisalo ce soir, ce qui augmente la cote disponible, mais il a un % d’arrêts de plus de 93% à la maison cette saison et il est amplement capable de tenir tête à l’Avalanche.

L’avantage de la glace n’est pas un facteur énorme ici puisque les Jets ont pratiquement la même fiche sur la route que les Devils à la maison. Taylor Hall est une belle histoire, mais autour de lui, c’est plus tranquille alors que pour les Jets, Patrik Laine est mieux entouré. Ce n’est pas une bonne nouvelle pour Cory Schneider qui connait des difficultés depuis son retour au jeu. Je m’attends à ce que ça se maintienne contre la force de frappe en provenance du Manitoba.

Je comprends que les Preds sont sur une séquence de neuf victoires consécutives, mais les Ducks sont aussi solides dernièrement avec une fiche de 9-2-2 depuis le 6 février. On parle donc de deux très bonnes équipes et c’est franchement surprenant de voir les Ducks avec une aussi bonne cote. John Gibson a une séquence de six victoires consécutives grâce à un % d’arrêts de 95,7%, donc il est le joueur qui pourrait être en mesure de stopper les Prédateurs.

Scott Darling voudra se relancer contre ses anciens coéquipiers après avoir pratiquement causé le congédiement de Ron Francis. La bonne nouvelle pour lui, c’est que les Canes ont une fiche de 10-3 dans leurs 13 derniers matchs contre des équipes avec une fiche perdante. On parle aussi d’un quatrième match en six soirs pour les Hawks, ce qui est particulièrement éreintant pour une formation qui manque de profondeur. Je m’attends également à voir les Canes sortir fort pour faire plaisir à leur propriétaire et ça pourrait leur donner une victoire facile sur la route.

Une équipe qui jouerait comme les Blues, mais dans un autre uniforme aurait une cote pas mal plus grosse que celle des Blues. Ils n’ont qu’une victoire à leurs neuf derniers matchs, ils ont perdu leurs cinq dernières parties sur la route et leurs huit derniers matchs contre des équipes avec une fiche gagnante. C’est vraiment une équipe en chute libre et c’est notre chance d’en profiter.

Tags: