Nos paris du jeudi

Embed from Getty Images

Les paris du jeudi est une chronique hebdomadaire dans laquelle je ressors les paris qui me semblent les plus intéressants dans la LNH. Pourquoi le jeudi? Parce que c’est souvent une journée remplie de matchs et que c’est plaisant de faire un peu d’argent avant la fin de semaine. La nouveauté de l’année, c’est que je vais inclure un lock que je vais jumeler à tous les paris suggérés afin de suivre l’argent que tu aurais fait en pariant 10$ sur mes choix jumelés au lock. Pourquoi le lock au lieu du match en réglementaire? Parce qu’il y a trop de matchs en prolongation et que tu veux cheerer pendant le trois contre trois. 

Fiche de l’année : 42-40
Perte annuelle : 193,60$

Une bonne performance jeudi dernier m’a finalement permis de revenir au-dessus de la barre des 500. Maintenant, la mission d’ici de l’année sera de faire la même chose avec le compte en banque pour contrer les entraves que les locks de basketball ont placé sur cette chronique tout au long de la campagne.

Lock de la semaine

Je fais désormais très attention à mes locks. La stratégie de prendre la meilleure équipe de la NBA a très bien fonctionné la semaine dernière et comme le basketball professionnel n’offre pas vraiment d’options tentantes de ce côté ce soir, je vais appliquer la même méthode à la NCAA. Villanova n’a toujours pas perdu à la maison cette saison et ils sont considérés comme les meilleurs de la ligue. Creighton offre une opposition suffisante pour que le pari soit disponible sur Mise-O-Jeu, mais pas assez pour que j’aie peur de Villanova.

Mes paris

Les Hurricanes ont gagné leurs huit derniers matchs contre des équipes avec une fiche perdante. Du côté de Montréal, le Tricolore n’a gagné que deux de ses huit dernières parties, donc on parle de deux formations qui vont dans des directions opposées. Cam Ward n’est pas nécessairement le gars avec qui j’irais à la guerre, mais la différence entre les patineurs est trop importante pour être ignorée et ce n’est pas comme si Carey Price était à son apogée présentement.

Les Flyers ont joué hier soir et ils risquent d’y aller avec Alex Lyon, qui en sera à son premier départ en carrière dans la LNH. Lyon est un gardien bien normal qui a un % d’arrêts de 91% dans la AHL cette année, donc il ne risque pas de trop dominer derrière une équipe fatiguée qui manque un peu de profondeur. Les Devils ont déjà connu de meilleurs moments cette saisons, mais ils sont dans la situation idéale pour gagner et ils devraient en profiter.

La dernière fois que les Bruins ont pris la glace avec Tuukka Rask comme partant et qu’ils n’ont pas obtenu de point au classement, c’était le 26 novembre contre les Oilers. Depuis ce temps-là, le gardien finlandais n’a subi que deux revers et ils étaient tous deux en temps supplémentaire. La statistique des victoires pour les gardiens est souvent sur-utilisée, mais quand tu vois une tendance de la sorte, ça ne ment pas et ça montre à quel point le club joue bien présentement.

Toronto est dans une situation peu enviable puisqu’ils jouent pour une deuxième fois en deux soirs et qu’ils devront s’en remettre à Curtis McElhinney. Ceci étant dit, les Rangers jouent vraiment mal ces temps-ci (seulement deux clubs ont un pire Fenwick ajusté au cours de leurs 10 derniers matchs) et ils représentent un adversaire extrêmement prenable pour Toronto. En plus, les Leafs ont un club assez jeune, ce qui devrait les aider dans une situation de fatigue.

On parle souvent de l’avantage de la glace de Vegas parce qu’il est facilement explicable, mais Winnipeg n’est pas loin derrière avec une fiche de 18-3-1 à la maison. Ils marquent pas loin de quatre buts par match chez eux et Connor Hellebuyck y arrête plus de 93% des rondelles. C’est lui qui affrontera Vegas ce soir et contre Marc-André Fleury, qui est l’un des meilleurs gardiens du circuit cette année, ce ne sera une mince tache, mais les Jets ont l’attaque pour suivre et je m’attends à ce qu’ils le fassent.

Les unders ne sont pas toujours le pari le plus plaisant à faire, mais ils sont souvent payants. Les Stars sont reconnus pour leur attaque féroce à cause de leur premier trio, mais ils sont aussi l’une des meilleures équipes défensives de la ligue cette saison. Comme l’attaque des Coyotes n’est pas la plus redoutable de la LNH, ils devraient être capables de les limiter. Le gros trio de Dallas pourrait être inquiétant, mais Antti Raanta fait le travail lorsqu’il est en santé et je lui fais confiance.

Tags: