Nos paris du jeudi

La chronique des paris du jeudi revient cette année avec un petit changement. Je vais donner mes choix en temps réglementaire. Ça va faire mal à ma fiche, mais ça va me permettre de calculer le profit (ou la perte) que tu aurais pu faire en suivant mes choix avec le plus petit pari possible sur Mise-O-Jeu (2$). Je trouve que ça donne une meilleure idée de mes performances et ça met en contexte l’argent qui peut être gagné (ou perdu) de cette façon.

Fiche de la chronique : 33-48
Perte de la chronique : 12,60$

1

Ce n’est pas le pari le plus agréable à suivre, mais c’est l’un de mes 3 gros négligés dans cette chronique et si seulement l’un d’entre eux rentre, on est dans le profit au niveau de ces choix. Aussi bizarre que ça puisse paraître, cet affrontement est peut-être un avant-goût de ce qu’on va voir en première ronde, donc ce sera intéressant à suivre à ce niveau. Honnêtement, les Sens ne devraient pas être favoris dans ce match, mais la cote est trop haute considérant le fait que Columbus n’est pas aussi dominant que sa fiche ne l’indique (10e meilleur Fenwick ajusté au cours de leurs 20 derniers matchs) et que les Sens ont une fiche respectable respectable sur la route (10-8).

2

La défense des Rangers connait une tonne de problèmes présentement (Lundqvist a une moyenne de buts alloués de 4,91 en 2017) et l’attaque des Leafs n’est définitivement pas la solution. Ces derniers ont gagné leurs 3 derniers matchs et ils n’ont perdu que 2 de leurs 10 dernières rencontres, donc ils sont bien placés pour prendre avantage des Rangers à la maison. Toronto a l’avantage au niveau du Fenwick des 20 derniers matchs (9e vs 15e), donc c’est un pari relativement facile à faire.

3

Les Coyotes sont terribles et ils ont joué hier soir, donc normalement, je les éviterais comme la peste. Par contre, il y a une limite à ça et quand la cote est de 4,3, je vais prendre une chance. Louis Domingue n’a accordé que 3 buts sur 54 lancers en 2017 et il pourrait très bien voler ce match. Ce n’est pas probable, mais une victoire des Coyotes en temps réglementaire arrive plus souvent que dans 23,26% des cas comme cette cote ne l’indique.

4

J’aimerais mieux parier sur Nashville avec Subban et Josi, mais je le vois plus comme un investissement sur Juuse Saros. Si tu es dans un pool dynastie, va chercher le gardien de Nashville immédiatement. Il est déjà meilleur que Pekka Rinne et c’est une question de temps avant que les Preds l’acceptent. En 8 départs dans la LNH cette saison, le gardien finlandais de 21 ans a conservé une moyenne de buts alloués de 1,25 et un % d’arrêts de 95,7%. C’est un échantillon encore très limité, mais il a dominé partout où il est passé dans sa carrière et si les Preds lui donnent quelques buts ce soir, ça devrait être suffisant.

5

C’est pratiquement la même justification que pour les Coyotes si tu remplaces Louis Domingue par Calvin Pickard. L’Avalanche est mauvais cette année, mais personne n’est aussi pire que ça dans la LNH.

6

Les Sharks ont joué hier soir, mais le Lightning est décimé alors que Victor Hedman manquera un autre match. En plus, ils y vont avec Andrei Vasilevskiy devant le filet et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas amorcé 2017 du bon pied (fiche de 0-5 avec une moyenne de buts alloués de 4,56 et un % d’arrêts de 86,7%). Ce n’est pas suffisant pour permettre à une équipe qui a une infirmerie aussi surchargée qu’une salle d’urgence québécoise de gagner dans cette ligue.

Tags: