Nos paris du jeudi

La chronique des paris du jeudi revient cette année avec un petit changement. Je vais donner mes choix en temps réglementaire. Ça va faire mal à ma fiche, mais ça va me permettre de calculer le profit (ou la perte) que tu aurais pu faire en suivant mes choix avec le plus petit pari possible sur Mise-O-Jeu (2$). Je trouve que ça donne une meilleure idée de mes performances et ça met en contexte l’argent qui peut être gagné (ou perdu) de cette façon.

Fiche du jeudi : 9-17
Perte du jeudi : 13,70$

Boston

On pourrait avoir un duel entre Tuukka Rask et Curtis McElhinney devant le filet et je n’ai pas à me demander qui je vais prendre. Rask a un % d’arrêts de 93,8% dans ses 5 derniers départs et il n’a besoin que de 2 ou 3 buts pour donner la victoire aux siens. Cet avantage semble difficile à surmonter pour des Jackets qui ont joué contre les Ducks hier soir.

Caroline

J’adore prendre les équipe négligées à la maison et j’aime autant prendre le club à domicile lorsque l’adversaire joue la veille. Comme les deux situations s’agencent ici, je n’ai pas vraiment le choix de prendre les Hurricanes. Si tu veux éviter ce choix à cause de l’absence de Justin Faulk et de la présence de Cam Ward, je comprends pleinement, mais les circonstances pointent vers un pari gagnant.

Floride

Les Sharks sont effrayants, mais leur fiche sur la route n’est pas si solide (3-4) alors que les Panthers font bien en Floride (5-2). C’est également le retour de Jussi Jokinen dans l’alignement des Panthers, ce qui n’est pas négligeable. James Reimer a passé un peu de temps avec les Sharks, donc il connait bien l’équipe qui s’en vient et c’est clair qu’il pourra aider la Floride de côté. Je lui fais aussi confiance devant le filet parce que j’ai de la difficulté à trouver un meilleur gardien auxiliaire dans la ligue.

Winnipeg

Si tu demandais à l’amateur moyen de nommer le meilleur pointeur de la LNH présentement, je me demande combien seraient corrects en répondant Mark Scheifele. Le trio qu’il pilote présentement avec Patrik Laine et Nikolaj Ehlers est tout feu, tout flamme et je vois mal comment les Coyotes vont être en mesure de les arrêter. La faiblesse de Winnipeg est la défense, mais ils marquent des buts à la tonne et je n’ai pas l’impression qu’une équipe avec Jordan Martinook au centre du 1er trio soit capable de les suivre.

Tags: