Max Domi et Tomas Tatar n’ont pas convaincu les parieurs québécois

Embed from Getty Images

Alors qu’on est à quelques heures du début de la saison 2018-19, celle-ci a été analysée de fond en comble, mais il me manquait un angle pour être pleinement satisfait. Je voulais voir ce que ceux qui appuyaient leur opinion avec leur argent pensaient de cette saison, donc j’ai demandé à nos boys de Mise-O-Jeu de sortir les chiffres et on y retrouve quelques tendances intéressantes.

D’abord, on doit noter que les grosses cotes entourant le Canadien en ont convaincu plusieurs. Le Tricolore a une cote de 65 pour gagner la Coupe Stanley et ça fait en sorte qu’ils sont la quatrième option la plus populaire derrière les Maple Leafs (8,5), le Lightning (9,5) et San Jose (12). Ce sont les Jets de Winnipeg qui complètent ce top cinq.

On note la même chose lorsqu’on regarde la qualification en séries. Mise-O-Jeu te paie plus de trois fois ta mise si tu prédis correctement que le Canadien va faire les séries et plusieurs parieurs ont sauté sur l’occasion. En fait, 89% de l’argent parié sur cette question envoie Montréal en séries, donc il y a encore plusieurs Québécois qui y croient.

Cet engouement se maintient lorsqu’on passe aux paris sur les joueurs individuels. C’est là que l’on retrouve le pari le plus déséquilibré parmi ceux offerts. Mise-O-Jeu a demandé à ses parieurs si Phillip Danault allait marquer plus ou moins de 11,5 buts. 98% de ceux qui se sont aventurés sur cette question ont opté pour l’over même s’il n’a dépassé ce seuil qu’à une seule reprise dans carrière (13 lors de sa première saison complète avec l’équipe). Il avait alors aussi battu la marque de 37,5 points qui a été établie cette année et 79% des parieurs croient qu’il va battre ce seuil.

Artturi Lehkonen et Jonathan Drouin sont les deux autres joueurs supportés par les parieurs québécois alors que leurs overs de buts et de points ont tous deux reçu plus de 75% de l’argent parié sur leurs questions. Dans le cas de Lehkonen, on parle de 86% pour les deux questions, donc les parieurs y croient vraiment.

Ces derniers sont toutefois plus prudents avec les nouveaux-venus; Tomas Tatar et Max Domi. 97% des parieurs qui se sont penchés sur la question de ce dernier ont parié qu’il allait récolter moins de 52 points. C’était le nombre de points qu’il avait récolté lors de sa saison recrue et il n’a pas rejoint ce total depuis ce temps-là.

Dans le cas de Tomas Tatar, l’opposition est moins féroce, mais seulement 22% des parieurs qui ont touché à sa question croient qu’il marquera au moins 23 buts. Il en avait pourtant inscrit 25 il y a deux ans et ses 20 n’étaient pas trop loin du compte l’an passé malgré un passage à vide à Vegas.

Finalement, les parieurs croient que celui qui a bougé dans l’échange de Tomas Tatar, Max Pacioretty, parviendra à relancer sa carrière avec les Golden Knights. 81% des parieurs québécois croient qu’il marquera au moins 33 buts notamment grâce à la présence de Paul Stastny, qui pourra lui créer des chances de marquer soir après soir. Dans son cas aussi, on parlerait d’un retour à la production de 2016-17.