Marc-André Fleury est le pari évident pour le Conn Smythe

Embed from Getty Images

Avant de se pencher sur notre pari sur la finale de la Coupe Stanley, j’ai décidé de me concentrer sur le pari du Conn Smythe, remis au joueur le plus utile en séries, parce que c’est le pari le plus facile avant la finale. Mise-O-Jeu le sait et ce n’est pas le pari qui va te rendre riche, mais c’est quand même une façon assez peu risquée de faire un peu d’argent.

C’est ainsi parce que le pari le plus intelligent dans ce cas-ci est celui sur le grand favori, Marc-André Fleury. Le gardien québécois est pratiquement assuré de gagner le trophée présentement et sa cote ne reflète pas tout à fait la situation même s’il est le favori évident.

On peut qualifier Fleury de grand favori parce que les Golden Knights sont « supposés » gagner cette finale et si c’est le cas, le gardien québécois sera certainement nommé comme MVP. Il était déjà le leader de cette équipe et le favori des journalistes (qui votent pour ce trophée) avant ce parcours en séries et maintenant qu’il a le meilleur % d’arrêts en séries depuis Jacques Plante en 1969, son nom peut déjà être gravé sur le trophée.

D’ailleurs, même si les Golden Knights perdaient, Marc-André Fleury aurait de très bonnes chances de gagner le Conn Smythe. Il faut se rappeler que ce sont les journalistes qui votent pour ce trophée et qu’ils raffolent tous de belles histoires. En votant pour le gardien québécois, qui est bien aimé des journalistes, il faut se le rappeler, les représentants des médias souligneraient donc la belle histoire des Golden Knights tout en récompensant la performance historique du #29.

Il faut aussi mentionner que parmi les cinq joueurs qui ont gagné le Conn Smythe malgré une défaite en finale, quatre d’entre eux étaient des gardiens. Le hasard fait en sorte que le dernier à avoir mérité ce trophée dans ces circonstances était aussi un gardien québécois, soit Jean-Sébastien Giguère des Mighty Ducks en 2003.

Du côté des Capitals, les deux candidats évidents seraient alors Braden Holtby et Alex Ovechkin. Ce dernier serait la plus belle histoire pour les journalistes, mais contrairement à Fleury, il n’a pas toujours été apprécié par les médias et ça pourrait lui coûter des votes. Ça ouvrirait encore plus la porte pour le gardien québécois, qui logiquement, devancerait aussi Holtby parce qu’il aurait été le meilleur gardien des deux en séries.

Bref, si ce sont les Golden Knights qui gagnent la série, Marc-André Fleury va assurément gagner le Conn Smythe et si ce sont les Capitals, il aura quand même des chances à cause de son appréciation auprès des voteurs et de son parcours en séries jusqu’à maintenant. Il y aurait aussi une volonté de souligner l’histoire exceptionnelle des Knights sans la Coupe Stanley. Il y a donc plusieurs facteurs qui pointent vers le gardien québécois et c’est pour ça qu’un pari sur lui est logique.

Notre pari pour le Conn Smythe