Les paris de Marc Griffin // La saison des Yankees se terminera ce soir

Embed from Getty Images

Marc Griffin collabore avec Mise-o-jeu depuis plus de 10 ans. À titre de chroniqueur baseball, il partage quelques prédictions sur les matchs à venir. Cette année, les chroniques de Marc sont partagées aux lecteurs de 25Stanley.

Après 162 matchs d’une longue saison de baseball, un seul match qui de Minnesota ou de New York-Y passera à l’étape suivante. Selon moi, il est assez évident que New York a une meilleure équipe que Minnesota, mais peut-on être si confiant pour un seul match?

Comment réagira le jeune partant de New York Luis Severino, lui qui n’est âgé que de 23 ans? Minnesota enverra le vétéran Ervin Santana, 34 ans, qui vient de connaître la meilleure saison de sa carrière. Il a été très constant en fin de saison alors que sa moyenne de points mérités n’a pas changé lors des 10 derniers départs (3,28). On sera plus patient selon moi avec Santana qu’avec Severino en raison des releveurs disponibles et de la patience ou de l’impatience des gérants Joe Girardi et Paul Molitor. D’ailleurs, on le saura assez tôt si le jeune lanceur de New York a l’étoffe d’être au monticule pendant 5 manches. Ça pourrait donc se jouer en relève et même si sur papier, l’avantage va du côté de New York, l’inconstance de Betances et de Chapman pourrait venir hanter les partisans de New York.

Les deux attaques ont été parmi les meilleures de la ligue américaine, la différence étant que celle de New York a claqué beaucoup plus de circuits (241 contre 206) et que celle du Minnesota est capable de marquer de biens des façons différentes. Le vétéran Joe Mauer a connu un mois de septembre du tonnerre en conservant une moyenne de 0,343 et un OPS de 0,860. New York ne devra pas se fier uniquement à Aaron Judge. Des joueurs comme Todd Frazier devront produire. Après tout, ce dernier a terminé la saison avec une séquence de 4 coups sûrs en 21 présences (0,190).

Minnesota n’a commis que 78 erreurs en saison régulière contrairement à 95 pour New York et il faudra surveiller le travail de Gary Sanchez derrière le marbre, lui qui a connu sa part d’ennuis avec 16 balles passées en 104 matchs. Cet aspect du jeu, souvent négligé, pourrait peser lourd dans la balance.

De plus, il y a toujours une surprise en série et il me semble que le match ultime est le scénario parfait pour un tel dénouement au détriment d’une excellente équipe. Minnesota a complètement brouillé les cartes en 2017 après une saison de plus de 100 défaites en 2016. Ils ont excellé à l’étranger avec une fiche de 44-37. Le conte de fées devrait se poursuivre contre New York.

Mes deux sélections

 

 

Pour tous vos paris sur le baseball, misez ici.