Les paris de Marc Griffin // Il y aura un septième match demain

Embed from Getty Images

Marc Griffin collabore avec Mise-o-jeu depuis plus de 10 ans. À titre de chroniqueur baseball, il partage quelques prédictions sur les matchs à venir. Cette année, les chroniques de Marc sont partagées aux lecteurs de 25Stanley.

Lorsque la série s’est transportée vers New York, elle était de 2-0 au profit de Houston. On a la vive impression que Houston avait oublié ses bâtons à la maison puisque la meilleure attaque en saison régulière n’a produit que cinq points lors des trois matchs présentés à New York. De plus, certains frappeurs de New York semblaient perdus lors des deux premiers matchs, ont retrouvé leurs moyens depuis.

Par contre, la bonne nouvelle pour Houston est que le match 6 est présenté chez eux et que le fameux « momentum » au baseball tient selon moi, jusqu’au prochain lanceur partant. Pour ce faire, Houston aura au monticule, Justin Verlander qui peut à lui seul forcer la tenue d’un match ultime. Lors du match #2 de la série, Verlander a lancé un match complet de 124 lancers, dont un impressionnant total de 93 prises! Je crois fermement qu’il pourra être de nouveau dominant ce soir sans pour autant répéter parfaitement un tel exploit.

Luis Severino a été de loin le meilleur partant de New York en saison régulière, mais il a dû relever des défis additionnels en séries. À son seul départ dans cette série, il a quitté le match après 4 manches alors qu’il n’avait effectué que 62 lancers. On parlait d’un léger problème à son bras droit, mais rien de bien inquiétant selon plusieurs. Mais Severino n’a réussi aucun retrait au bâton lors de ce match. En raison de l’enjeu, de lancer à l’étranger et du fait que je ne suis pas convaincu qu’il soit à 100%, Severino sera bon, mais pas dominant. D’autant plus qu’à un moment donné, la meilleure attaque du baseball débloquera et il y a de fortes chances que ce sera ce soir.

New York a été impressionnant depuis le début des séries, mais Houston forcera la tenue d’un match ultime samedi soir. Houston doit éviter un duel de releveurs, puisque le cas échéant, New York a nettement l’avantage. La pression sur Verlander est énorme, mais si un lanceur peut le faire en ce moment, c’est bien lui. Par contre, il ne peut faire tout le travail. Ce sera à l’attaque, particulièrement à George Springer à titre de premier frappeur du rôle offensif et évidemment à Jose Altuve de redonner un peu de vie et surtout de conserver l’espoir de revenir dans cette série.

Sélection 1

Misez ici.

Misez ici.

Sélection 2

Misez ici.

Pour tous vos paris sur le baseball, misez ici.