Les parieurs québécois ne croient pas vraiment aux chances du Canadien de faire les séries

Embed from Getty Images

Après la victoire dominante d’hier soir contre les Red Wings, l’atmosphère autour du Canadien est positive. C’est normal après un gain aussi décisif, d’autant plus que l’équipe avait besoin de se racheter après la performance affreuse contre les Devils. C’est dans ce contexte que j’ai vu les chiffres de Mise-O-Jeu concernant le pari ci-dessous sur la fin de la saison du Canadien et ça a fait en sorte que je suis tombé en bas de ma chaise.

C’est vrai que la cote est alléchante (2,4), mais j’ai quand même été surpris d’apprendre que 78% de l’argent parié sur cette question était sur l’option mentionnant que le Canadien n’allait pas se qualifier pour les séries. C’est vrai que la cote est toujours à prendre en considération, mais c’est tout un message que ceux qui sont prêts à mettre leur argent sur Mise-O-Jeu envoient au Canadien.

Après tout, si les parieurs en question avaient seulement visé la grosse cote, ils auraient choisi la victoire de la Coupe Stanley, qui n’a même pas attiré 10% des paris malgré une possibilité de multiplier l’investissement par 25. C’est quand même un bon rendement, mais la majorité des parieurs semblent assez réalistes pour éviter cette option.

Une autre de mes surprises est le fait que le scénario que je jugerais comme le plus probable, et de loin, (l’élimination en première ronde) est pratiquement l’option la moins populaire. J’imagine que ceux qui parient sur cette question visent plus les grosses cotes et ils ont espoir que Montréal évite Tampa en première ronde.

Il faut dire que si les séries commençaient demain, les Islanders serait l’adversaire au premier tour et ça semble être un affrontement plaisant pour les parieurs québécois puisque l’élimination en deuxième ronde a attiré plus de 5% de l’argent parié.

Bref, un peu c’est aidé par la cote généreuse, mais c’est incroyable de voir à quel point aussi tard dans la saison, les parieurs de Mise-O-Jeu ne sont pas encore convaincus par le Tricolore. Par contre, même s’ils sont pessimistes par rapport à leurs chances de se qualifier pour le tournoi printanier, il y a encore un groupe qui aime leurs chances contre les Islanders s’ils parviennent à se faufiler.