Les meilleures valeurs qualité-prix à l’attaque dans le pool Mise-O-Jeu

Embed from Getty Images

Après s’être concentré sur les équipes de la LNH au cours des derniers jours, c’est le temps de se tourner vers le pool Mise-O-Jeu qui a été lancé la semaine dernière. Au cours des prochains jours, je vais te donner mes meilleurs valeurs qualité-prix à l’attaque, la défense et devant le filet, ce qui mènera au dévoilement officiel de l’équipe 25stanley pour ce pool. Le but est de t’épauler le plus possible pour s’assurer que ce soit un puck-junkie qui ressorte avec le prix de 125 000$ qui va au gagnant.

À chaque fois, j’irai avec cinq joueurs par position, donc sans plus tarder, allons-y avec les attaquants :

Connor McDavid – 10

Au moment, d’écrire ces lignes, le #97 est le joueur le plus populaire avec 87% des choix et je me demande franchement pourquoi 13% des poolers essaient de se battre avec une main dans le dos. On n’est pas encore rendu au point où il faut repêcher ses buts et ses passes séparément comme c’était le cas pour Gretzky, mais il devrait probablement être coté à 11 ou 12 points pour éviter qu’il soit aussi populaire. À moins de blessure, il gagnera un autre Art Ross et même si je pool moins souvent que je parie, je suis pas mal certain que c’est une bonne chose à avoir dans son équipe.

Mark Scheifele – 8

Je dois manquer quelque chose avec Scheifele. Il était le septième meilleur pointeur de la LNH avec 82 points en 79 matchs l’an passé et il est 15e lorsqu’on additionne les deux dernières saisons. En plus, aucun joueur au-dessus de ce top 15 n’a moins de points en avantage numérique (26) que lui pendant cette période. Le plus près est Brad Marchand avec 32 et si tu ajoutes ces six points à Scheifele, il se retrouve dans le top 10. C’est donc dire qu’il fait la majorité de son travail à 5 contre 5 et si jamais les Jets se retrouvent avec un avantage numérique qui a de l’allure, il pourrait exploser et être une plus grosse aubaine. Ils ne sont pas dans la liste, mais ses compagnons de trio, Blake Wheeler (8) et Patrik Laine (8), valent aussi la peine.

Auston Matthews – 8

Comme tu l’as vu hier, Auston Matthews sera seulement meilleur à sa deuxième année dans la LNH et s’il peut être un peu mieux entouré, il pourrait amasser bien plus que ses 29 mentions d’aide de l’an passé. Lorsqu’on ajoute ça aux 40 fois qu’il a fait bouger les cordages, on se retrouve avec un total de points beaucoup trop élevé pour un gars qui a une valeur de huit. Il sera certainement à neuf l’an prochain, donc c’est l’année pour en profiter.

David Pastrnak – 7

Pour gagner un pool, il faut que tu évites les choix sentimentaux et c’est pour ça que j’y vais avec un autre rival du Tricolore. Pastrnak était le 18e meilleur pointeur de la LNH l’an passé et il sera encore sur l’une des meilleurs lignes de la ligue. Je comprends que Brad Marchand est le nom le plus connu et qu’il a été plus productif l’an passé, mais il est plus vieux, ce qui veut dire qu’il est sur le déclin tandis que Pastrnak s’améliore, et Marchand coûte un point plus cher. Pastrnak est donc le joueur que je prends pour m’assurer d’être couvert lorsque ce trio continuera à bien performer.

Jake Guentzel – 6

Avec 0,83 points par match l’an passé, Jake Guentzel a pris le 38e rang de la LNH à sa première année dans la ligue. Il a été aidé par les pourcentages et ses coéquipiers, mais ces derniers restent cette année et son parcours universitaire ainsi que son passage dans la AHL nous laissent croire qu’il est capable de maintenir ce rythme. Si c’est bel et bien le cas, ce sera difficile d’imaginer quelqu’un gagner le pool sans compter sur Guentzel dans son alignement.

Les oubliés

Bien évidemment, tout le monde a sa carte cachée et si tu lis ça, tu te demandes probablement pourquoi la tienne n’est pas dans cette liste. Tout d’abord, avec le budget alloué par Mise-O-Jeu, on n’a pas trop besoin de fouiller trop loin dans la liste pour trouver des gars de valeur. C’est pour ça que j’évite un joueur comme Nico Hischier. Il faut aussi noter que les poolers peuvent être charmés par le succès des Matthews, Marner, Aho, Laine, Tkachuk, Nylander et Werenski, mais ce n’est pas comme ça à chaque année et on ne peut pas s’attendre à la même chose de la part du joueur des Devils, qui manque clairement d’aide au New Jersey.

Je sais qu’un gars comme Jonathan Drouin est populaire aussi et je comprends l’intérêt d’avoir un joueur du Canadien dans le pool, mais la transition au centre et à Montréal risque d’être difficile et on ne peut pas s’attendre à ce qu’il domine tout dès son arrivée. J’ai aussi des doutes par rapport à Conor Sheary, qui est encore plus populaire puisque contrairement à Guentzel, je ne sais pas s’il est capable de maintenir le rythme et s’il perd sa place sur le top six, c’est un gaspillage de points dans ton alignement.

Tags: