Les Blues et les Leafs pourraient être la clé du succès dans ton pool hebdomadaire

Embed from Getty Images

La semaine dernière dans le pool hebdomadaire Mise-O-Jeu, j’ai pris le troisième rang, ce qui veut dire que j’ai reçu le 10$ que ça m’avait coûté pour participer. Ça veut aussi dire que c’était la troisième fois en quatre textes sur ce sujet cette saison que je finissais dans l’argent, ce qui est bon pour un profit de 110$. Bien évidemment, quant à avoir le 10$ dans le compte, je l’ai remis dans le pool hebdomadaire pour finir l’année avec une première place.

C’est une semaine intéressante puisqu’il y a plusieurs équipes qui jouent quatre fois, ce qui veut dire qu’il y a beaucoup d’options pour les poolers intéressés. Ça fait en sorte qu’il y a moins de risque d’équipes doublons, donc tu peux te concentrer sur tes choix préférés au lieu d’essayer quelques joueurs moins populaires afin de te séparer du groupe.

En regardant l’horaire de la semaine pour voir où j’allais investir, mon choix s’est arrêté sur deux équipes en particulier; les Blues et les Leafs. En fait, 10 de mes 14 joueurs viennent de ces deux clubs et ça inclut tous mes attaquants.

Le choix des Leafs est celui qui s’explique le plus facilement. Trois de leurs quatre matchs sont contre des clubs qui se classent dans les six pires défenses de la LNH depuis le début de la saison et ça inclut les deux pires avec Chicago et Ottawa. Philadelphie est l’autre. J’ai espoir que le match du lundi contre Tampa Bay en ralentisse quelques-uns pour éviter que tout le monde les ait, mais leur alignement présente des options parfaites pour le pool Mise-O-Jeu.

Par exemple, Kasperi Kapanen et Andreas Johnsson ne coûtent que trois points chacun et ils sont sur la ligne d’Auston Matthews. C’est ce qui fait en sorte qu’ils ont environ 0,6 point par match cette saison. S’ils se rendent à trois points contre ces défenses putrides, ils auront fait ce qu’ils ont à faire et ils te permettront d’ajouter Matthews, Marner et Tavares pour 30% de ta masse salariale. C’est très peu pour le potentiel offensif qu’ils offrent. Pour compléter mon combo de Toronto, j’ai aussi ajouté Morgan Rielly, qui ramasse des points sans problème sur l’avantage numérique.

L’horaire des Blues est un peu moins avantageux, mais ils ont quand même les Sens et les Sabres comme adversaires. Les deux sont dans le top 10 des pires défenses et il faut ajouter les Penguins, qui sont au milieu de la LNH. J’achète leur premier trio (Schenn, Schwartz, O’Reilly) pour ça, mais aussi parce que Tarasenko sera absent et qu’ils devront lever leur jeu d’un cran pour éviter que les Blues replongent dans la course aux séries. Encore une fois, j’ai ajouté le défenseur qui est sur la première unité d’avantage numérique. Dans ce cas-ci, il s’agit d’Alex Pietrangelo.

Une fois que tous ces gars-là sont pris, il ne me restait plus beaucoup de positions à remplir, mais j’ai pris Brent Burns et Justin Schultz à la défense pour leur potentiel offensif et le fait qu’ils joueront quatre fois. Devant le filet, Ben Bishop connait de très bons moments, donc je l’ai ajouté tandis que Pekka Rinne risque de jouer les trois matchs de Nashville, qui veut continuer à mettre de la pression sur les Jets.

Mon équipe Mise-O-Jeu cette semaine

Tags: