Le UFC 217 a rapporté plus de 10 000$ à un parieur québécois

Embed from Getty Images

Avec seulement deux des neuf combats télédiffusés qui ont eu besoin d’une décision et trois nouveaux champions dont l’une des légendes du sport en Georges St-Pierre, c’est difficile de trouver une carte plus mémorable que celle du UFC 217. C’est le cas pour tous les fans du sport, mais ça l’est encore plus pour un parieur québécois qui a gagné plus de 10 000$ grâce à un pari de 17$.

Le parieur en question avait parfaitement prédit les trois combats de championnat. Sa plus grosse cote est venue sur le premier combat pour le titre alors que le K.O. de Rose Namajunas lui rapportait 15 fois son pari. Il faut dire que c’était une première dans les deux cas. Rose n’avait jamais enregistré un K.O. dans sa carrière d’arts martiaux mixte et qu’elle avait seulement gagné six de ses neufs combats avant samedi soir. Pour ce qui est de Joanna, on parle quand même de sa première défaite dans ce sport, donc il fallait avoir du guts pour parier là-dessus.

Le parieur n’était toutefois pas sorti du bois puisqu’il avait besoin d’un K.O. de T.J. Dillashaw face à Cody Garbrandt. Il l’a évidemment eu, mais encore une fois, il s’agissait d’une première défaite en carrière pour Garbrandt. C’était aussi le premier K.O. de Dillashaw en plus de deux ans, ce qui veut dire qu’il a mérité sa cote de sept.

Le combat de GSP représentait sa plus petite cote à 5,75, mais c’était quand même un risque à prendre. Le fait que ce soit son premier combat en près de quatre ans rendait déjà ce risque évident, mais on voit aussi que sa dernière victoire par soumission remontait au 29 décembre 2007 et que le 31 janvier 2009 était son dernier combat ne se rendant pas jusqu’à la limite. C’est sans parler de Michael Bisping, qui n’était peut-être pas le champion le plus dominant de l’histoire, mais qui n’avait été soumis qu’à une reprise dans le UFC (par Luke Rockhold en 2014).

Bref, avant le combat, ce billet semblait vraiment improbable, mais après cette carte spectaculaire, le parieur de Mise-O-Jeu a été récompensé pour son risque avec un beau bonus de performance.

Le pari gagnant du UFC 217