Le Canadien est l’équipe préférée des parieurs québécois pour la Coupe Stanley

Même si l’on s’inquiète présentement de la place d’Alex Galchenyuk dans l’alignement ou de l’absence d’Alexei Emelin pour le premier match, les fans du Canadien semblent entrer en séries avec confiance. Après tout, ils ont l’avantage de la glace contre les Rangers, qui n’ont gagné que 3 de leurs 10 derniers matchs, ils ont plus de points au classement qu’eux et ils sont considérablement favorisés par Mise-O-Jeu.

D’ailleurs, parlant de Mise-O-Jeu, lorsqu’on regarde les paris qu’ils ont acceptés depuis le début de l’année, on peut comprendre pourquoi le Canadien est autant favorisé par leurs cotes. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les parieurs québécois aiment vraiment les chances du Canadien et ils n’ont pas eu peur de les backer avec leur argent.

Lorsqu’on regarde les 16 équipes encore en vie dans la course pour la Coupe Stanley, on se rend compte que le Canadien a attiré près du tiers des paris dans la question demandant quelle équipe sera championne en juin (32,76% en date de lundi matin). En fait, seuls les Capitals ont été en mesure d’attirer plus de la moitié de l’argent qui a été investi sur le Canadien par les parieurs québécois. Lorsqu’on additionne l’argent sur Montréal et Washington, on se retrouve avec plus 50% de l’argent en jeu sur cette question, donc on sait pour qui Mise-O-Jeu va compter au cours des prochains mois…

Les autres équipes du top 5 ne sont pas trop surprenantes puisque l’on retrouve les Penguins, les Blackhawks et les Sharks dans cet ordre.

Si l’on se fie aux parieurs québécois, le Canadien sera toutefois la seule formation qui a des bonnes chances de rapporter la Coupe Stanley au Canada. Les 3 options les moins populaires se retrouvent tous au Canada alors que les Flames ferment la marche derrière les Sénateurs et les Maple Leafs. Les Oilers font bonne figure avec 4% des paris en 6e position, mais considérant le fun qui vient avec un pari sur McDavid, c’est assez bas comme chiffre.

Ultimement, ces chiffres ne veulent pas dire grand chose pour ce qui s’en vient, mais c’est cool de voir à quelles équipes les parieurs québécois font confiance. C’est aussi un rappel que lorsqu’on parle des séries, le cœur a tendance à avoir le dessus sur la raison. Ça ne crée pas les meilleures analyses, décisions ou paris, mais ça nous fait vivre des émotions fortes et c’est pour ça qu’on aime autant ce sport-là.

La distribution de l’argent des parieurs québécois