L’Amérique du Nord aussi populaire que le Canada auprès des parieurs québécois

Lorsque la Coupe du monde a été annoncée, plusieurs fans n’étaient pas convaincus par les deux équipes créées pour mettre en vedette les joueurs qui n’auraient pas fait partie de la compétition diffusée sur ESPN. Le ton a toutefois changé depuis qu’on a eu la chance de voir l’Amérique du Nord jouer dans une série de 2 matchs contre l’Europe à Québec et à Montréal.

Certains analystes les voient maintenant comme la plus grosse menace du Canada dans la Coupe du monde et l’impact local est difficile à nier dans la province. Les fans portaient une tonne de marchandise aux couleurs de l’équipe au Centre Bell dimanche même s’il n’y avait plus de chandails dans les boutiques parce qu’ils ont tous été vendus lors de leur passage au Centre Vidéotron.

Les parieurs québécois semblent également supporter les jeunes après leurs gains de 4-0 et 7-4 contre les Européens. Avant leur match contre la République tchèque, la bande à Connor McDavid était le pari le plus populaire sur Mise-O-Jeu pour remporter la Coupe du monde à égalité avec le Canada.

Jusqu’à maintenant, 82% de l’argent des parieurs québécois est sur l’une de ces deux équipes. Les Russes sont au 3e rang, mais ils sont très loin derrière à 5%. On retrouve la Suède et les États-Unis à égalité au 4e rang alors que la République tchèque est la seule équipe moins populaire que l’Europe.

Bien évidemment, ça a eu un impact sur la cote de l’Amérique du Nord, qui est à 7,5 après avoir ouvert à 25 (!!!) il y a quelques mois. Elle a baissé constamment au cours de l’été et il y a près de 2 semaines, nos lecteurs ont eu la chance de la prendre à 13. C’était toutefois avant leurs premiers matchs et leur popularité a monté en flèche depuis. Malgré cet engouement, l’Amérique du Nord est encore la 5e option la plus payante derrière le Canada, les États-Unis, la Russie et la Suède.

Cette égalité avec le Canada montre quand même à quel point les parieurs québécois font confiance à cette équipe et comme ils étaient de passage dans la province lors de leur démolition des Européens, c’est facile de comprendre d’où vient cet engouement. Ils auront aussi l’alignement le plus excitant du tournoi, donc ce n’est pas comme si c’était un pari plate à suivre pendant la compétition.

La distribution de l’argent des parieurs québécois sur Mise-O-Jeu

Coupe_du_monde (2)