Evgeny Kuznetsov est le nouveau choix logique pour le Conn Smythe

Embed from Getty Images

Avant la finale, Marc-André Fleury semblait être un choix inévitable pour le trophée Conn Smythe, que les Golden Knights soulèvent la Coupe Stanley ou non. Malheureusement pour le gardien québécois et mon portefeuille, les Capitals ont mis pas mal de plomb dans l’aile de sa candidature, ce qui fait en sorte que s’ils gagnent ce soir, Fleury ne recevra pas beaucoup de votes.

C’est pour ça que c’est le temps de trouver l’option qui me permettra de sauver l’argent déjà investi sur Mise-O-Jeu. Comme tu as déjà lu le titre, tu sais que Kuznetsov est mon choix de ce côté. La bonne nouvelle, c’est que grâce au statut de joueur étoile d’Alex Ovechkin, en y allant avec Kuzy, tu fais plus que doubler ta mise.

Cette réputation d’Ovechkin pourrait t’effrayer, mais c’est là qu’il faut se rappeler le vote de 2009 où on était dans la même situation. Malkin a gagné le trophée au-dessus de Crosby même si ce dernier a connu de bonnes séries. Malkin avait toutefois cinq points de plus que le #87 et même si le capitaine avait marqué plus de buts (15 vs 14), c’était suffisant pour les voteurs. Kuznetsov et Ovechkin sont dans la même situation présentement.

Comme Malkin, Kuznetsov est le meilleur pointeur des séries et depuis 1997, il est seulement l’un des cinq joueurs à obtenir 30 points ou plus lors des mêmes séries. Ironiquement, le seul qui a amassé plus de points dans un seul parcours en séries depuis ce temps-là est Malkin en 2009 avec 36 points. Kuznetsov en a actuellement 31.

Ces faits sont tous assez convaincants, mais on parle aussi d’un vote pour le trophée, donc il faut que le narratif soit assez bon pour que les journalistes votent. Évidemment, c’est là que les parieurs qui supportent Ovechkin pensent avoir la bonne option et c’est vrai que c’est ce qui donne une chance au #8, mais il ne faut pas sous-estimer le support qui suit Kuznetsov présentement.

Ça a commencé dès la deuxième ronde lorsque le #92 a marqué le but gagnant qui a éliminé les Penguins de Pittsburgh. Comme c’était la bête noire des Capitals, c’est un but qui va être rappelé assez souvent dans les histoires soulignant sa victoire.

C’est drôle à dire, mais c’est aussi là que la blessure de Kuznetsov vient l’aider. Pendant deux jours, la trame narrative parlait de son importance pour les Capitals et du bon travail qu’il a fait pour eux en séries. Heureusement pour lui, non seulement il n’a pas manqué de match, mais il est revenu en feu, inscrivant six points dans les deux matchs depuis son incident avec Brayden McNabb. Ça inclut un match de quatre passes, ce qui est une première en finale de la Coupe Stanley depuis 1996 alors que Joe Sakic l’avait fait. C’est un autre joueur qui a gagné le Conn Smythe cette année-là.

Bref, le cas pour Kuznetsov est assez facile à faire. Il est en train de connaître une performance offensive qui a valu le trophée à ses prédécesseurs et il a donné une occasion, bien malgré lui, aux journalistes de se rappeler de son importance récemment. C’est loin d’être fait parce qu’un gros but d’Ovechkin pourrait tout changer, mais contrairement à ce que l’on voit sur Mise-O-Jeu, Evgeny Kuznetsov devrait être le favori présentement.

Ceci étant dit, si je n’avais pas parié sur Fleury en début de séries, j’attendrais peut-être un peu avant d’investir sur lui parce que je suis confiant que les Golden Knights vont gagner dans un match à faible pointage. Avec une victoire de plus de Vegas, la cote de Kuznetsov monterait surement, mais elle est déjà assez haute pour que je puisse racheter mon pari de Fleury avec un profit intéressant, donc je le prends maintenant.

Evgeny Kuznetsov est mon pari pour le Conn Smythe

La cote d’une victoire de Vegas à bas pointage