Christophe Perreault

Bob Boughner est le choix des parieurs québécois pour devenir le 5e entraîneur à perdre son emploi cette saison

Embed from Getty Images

Comme les Flyers nous l’ont rappelé lundi matin, la Thanksgiving américaine est la date où les équipes de la LNH évaluent leur situation actuelle et pour les équipes décevantes, ça mène à des congédiements. Habituellement, ce sont les entraîneurs qui paient le prix, mais à Philadelphie, ça a été le DG lundi. Il faut dire que quatre entraîneurs avaient déjà perdu leur emploi.

Ça m’a quand même donné le goût de parler à nos amis de Mise-O-Jeu pour voir quel entraîneur était dans la mire des parieurs québécois. Au moment d’écrire ces lignes, Dave Hakstol est le favori et il a la seule cote en bas de 5 (il est à 2,90). C’est normal considérant le congédiement de son patron, mais même avant cette nouvelle, il était populaire dans cette question. En fait, il est le deuxième choix le plus populaire dans cette question sur Mise-O-Jeu.

Par contre, l’entraîneur des Flyers est devancé par celui des Panthers, Bob Boughner. C’est personnellement mon choix et je semble être dans la majorité puisque le cinquième de l’argent investi s’en va en Floride. Il faut dire que comme les Flyers, leur défaite de samedi était plutôt gênante (ils ont échappé une autre avance de deux buts contre les Hawks) et leurs gardiens ne peuvent pas faire les arrêts. Ils ont perdu leurs trois derniers matchs et n’ont que trois victoires devant leurs partisans depuis le début de la saison. Ça leur donne le dernier rang dans l’Est.

Certains pourraient être inquiets à cause du contrat de Boughner, qui le paie 1 M$ jusqu’en 2021. Comme les Panthers ne sont pas les plus riches dans la LNH, on pourrait avoir des doutes sur leur volonté de payer dans le beurre. Ceci étant dit, c’est rendu un salaire très raisonnable pour un entraîneur dans la LNH. Comme il devrait se trouver un nouvel emploi comme adjoint, une bonne partie de ce salaire sera payé par sa nouvelle formation et ça aidera les Panthers.

Parmi les autres candidats, les parieurs québécois ne semblent pas croire aux coachs par intérim. Craig Berube (cote de 7) et Willie Desjardins (12) sont les deux seuls entraîneurs à recevoir plus de 3% de l’argent sur cette question. Je pense que Desjardins est un candidat plus plausible à se faire remplacer puisque les Kings semblent encore croire qu’ils ont une chance de faire les séries et le mariage ne se passe vraiment pas bien à Los Angeles. Par exemple, Ilya Kovalchuk n’a pas de point depuis le premier match de Desjardins et il a joué moins de sept minutes dans le dernier match des siens. Ce n’est pas comme ça que tu aides la réputation de ton DG…

Les favoris pour le prochain congédiement