3 autres paris que l’on aime sur la date limite des échanges

Si je me fie au mouvement des cotes, plusieurs lecteurs du 25stanley ont aimé mon 1er texte sur les paris de la date limite des échanges. Comme Mise-O-Jeu a ajouté d’autres options et que les rumeurs évoluent, j’ai décidé d’écrire sur 3 autres paris très tentants. Avant de commencer, je n’ai toutefois pas le choix de t’aviser que les cotes utilisées sont celles au moment de la publication. Comme ces textes ont tendance à attirer plusieurs paris, les cotes bougent et c’est hors de mon contrôle.

Comme je l’ai écrit dans mon texte sur Plekanec, le Lightning n’aura pas d’argent l’an prochain, ce qui veut dire que Brian Boyle ne sera pas de retour. Le Lightning est présentement au 8e rang dans la course au WildCard, donc ce serait stupide de garder le centre format géant en sachant que tu vas rater les séries. C’est encore plus vrai quand on sait qu’il pourrait être échangé contre un choix de 1re ronde.

Même si le repêchage est plus faible que d’habitude, c’est un prix complètement ridicule pour Brian Boyle et Steve Yzerman serait stupide de refuser une offre de la sorte. On sait que le DG de Tampa ne l’est pas, donc Boyle devrait quitter le navire avant la date limite. Ce n’est pas une cote énorme, mais pour un pari aussi sécuritaire que celui-là, ça vaut la peine.

Encore une fois, on ne parle pas d’une cote qui va nous jeter à terre, mais ça vaut le coup. La blessure d’Olli Maatta enlève de la pression sur le plafond salarial des Penguins et c’est l’une des raisons pour lesquelles ils auraient été obligés d’échanger Fleury. Le gardien québécois n’est probablement pas heureux dans sa situation actuelle alors qu’il est devenu un substitut et le DG le sait, mais Jim Rutherford se rappelle aussi avoir commencé les séries avec Jeff Zatkoff l’an passé. Il voudra donc peut-être se garder une police d’assurance devant le filet même si ça ne fait pas le grand bonheur du gardien.

Le problème, c’est qu’à moins d’une blessure à un partant, il n’y a pas vraiment de marché devant le filet et encore là, si ça arrivait, Bishop serait une option plus logique puisqu’il n’est pas sous contrat l’an prochain. J’ai l’impression que Fleury va rester à Pittsburgh cette saison et le DG va profiter de la chaise musicale créée par Vegas pour trouver la prochaine destination du Sorelois cet été.

Je ne peux pas seulement te donner des favoris quand même! J’ai déjà tweeté à propos de ce pari, mais comme la cote n’a pas bougé, je me suis dit que ce serait bon d’en reparler ici. Selon Pierre Lebrun, Parenteau est dans la vitrine présentement. Malgré ça, Mise-O-Jeu justifie sa cote en rappelant qu’il était aussi à échanger l’an passé alors qu’il était le meilleur pointeur des Leafs, mais qu’il n’avait pas bougé. C’est vrai et c’est aussi bon de mentionner qu’il a été soumis au ballottage au début de la saison.

Ceci étant dit, je reste convaincu qu’il bougera parce qu’on n’est plus l’an passé. Il y a beaucoup moins de joueurs disponibles sur le marché, ce qui veut dire qu’au lieu d’être le plan H d’une formation, Parenteau pourrait être le plan C à la date limite. Les Devils ont aussi pas mal moins de joueurs à vendre que les Leafs l’an passé, donc ils devraient pouvoir se concentrer un peu plus sur lui et aller chercher un choix au repêchage tardif en retour de ses services.