Michael McCarron est envahi de colère d’être retourné à Laval

Canadiens
Embed from Getty Images

Michael McCarron a été cédé au Rocket mardi soir. L’attaquant de 22 ans n’était évidemment pas tout sourire après son renvoi à Laval.

Le principal intéressé semblait apprécier ce qu’il faisait sur la patinoire avec les Canadiens. Du côté de l’organisation, ce n’était pas vraiment le cas.

« Je dois continuer d’exécuter les choses que je fais bien. Je dois m’assurer que mon intensité est élevée tous les jours dans les entraînements et les matchs. »

« Oui, j’étais content pour les trois premiers quarts de cette séquence. Par la suite, mon temps de jeu a décliné. Je ne sais pas trop pourquoi. […] Je manque de mots pour expliquer la situation. »

– Michael McCarron

En huit parties avec les Canadiens, il n’a amassé aucun point. Son manque de vitesse et d’implication sont probablement à l’origine du fait qu’il se retrouve de nouveau avec le club-école du Tricolore.

Cette année, il a endossé l’uniforme du Rocket à six occasions, où il a récolté quatre points (deux buts et deux passes). Il semble que McCarron a encore du chemin à faire dans la Ligue américaine de hockey avant d’être prêt pour jouer dans le circuit Bettman.

Le choix de première ronde (25e au total) en 2013 du club montréalais devra trouver son rythme s’il veut espérer être rappelé par les Canadiens durant la présente campagne.

Michael McCarron est fâché d’être de retour avec le Rocket, mais il s’agit d’une bonne chose en soi. Il redoublera sûrement d’ardeur au travail afin de pouvoir retourner avec le grand club le plus rapidement possible.

Via Éric Leblanc